Les entraîneurs de calas ont décidé de se réunir en association

Autres informations / 20.04.2010

Les entraîneurs de calas ont décidé de se réunir en association

LE MAGAZINE      

Dernièrement, les chiffres concernant les recettes et

dépenses des centres d’entraînement ont été publiés. Le centre de Calas y était

pointé du doigt, avec des chiffres annonçant 200.000€ de  recettes 

pour  900.000€  de dépenses. Or, il s’avère que ces chiffres

ne sont pas exacts, des recettes n’ayant pas été comptabilisées. Afin de mieux

se défendre, les entraîneurs du centre de Calas ont donc décidé de créer une

association, qui est présidée par Keven Borgel, lequel nous a expliqué le but

de ce regroupement : « Le centre de Calas existe depuis 1982 et accueille

actuellement entre 650 et 700 chevaux. Il est donc plein à 99%. Nous avons

décidé, avec les entraîneurs locaux, de créer une association locale pour

essayer de régler certains problèmes avec sérénité et également améliorer les

conditions de travail. Ce qui nous a fait réagir, ce sont les chiffres publiés

dans Paris-Turf du dimanche 21 mars. Il était écrit que le centre de Calas

avait 200.000€ de recettes pour 900.000€ de dépenses. Or, seuls les droits de

piste avaient été comptabilisés. Il manquait notamment la location des boxes et

des logements, qui appartiennent au centre, ainsi que les frais de réparation

des abreuvoirs, de l’eau et de l’électricité. Avec tout cela, le déficit du

centre est de moins de 100.000€. Nous avons été montrés du doigt, alors qu’il

n’y a aucune raison d’augmenter les tarifs du centre, car le déficit est

finalement faible. Avec l’aide de Monsieur Emile Eyvaso, Président Sud-Est du

Syndicat des propriétaires, nous avons donc créé notre association, qui

regroupe quasiment tous les entraîneurs locaux. Mais nous n’avons pas pour but

de nous substituer à l’Association nationale des entraîneurs, représentée dans

le Sud-Est par Jean-Jacques Napoli, car nous sommes une association régionale

et souhaitons le rester. »