Liliside en route vers la poule d’essai

Autres informations / 01.04.2010

Liliside en route vers la poule d’essai

Prix La Camargo (L)

 

 

« C’est une véritable guerrière, elle est très courageuse, a

beaucoup de cœur, c’est sans doute ce qui a fait la différence aujourd’hui », a

expliqué François Rohaut. Sa pouliche liliside (American Post) n’a pas fini

d’impressionner. Lauréate du Prix de la Californie (L) cet hiver à

Cagnes-surMer, elle s’offre une deuxième Listed consécutive et peut désormais

faire rêver son entourage. « Elle va courir la Poule d’Essai, avoue son mentor,

elle y est engagée et maintenant on va s’amuser. » La pouliche d’Anthony Forde

a ouvert son palmarès en octobre à Angoulême. Difficile de prédire à ce moment

là qu’une double lauréate de Listed et partante probable de la Poule d’Essai

des Pouliches (Gr1) venait de remporter la première course de sa jeune

carrière. Ce jeudi à Saint-Cloud, Liliside a bénéficié d’un bon parcours au

sein du peloton, puis a pris l’avantage en pleine piste et a bien soutenu son

effort pour contrer la bonne fin de course de la ???JdG rising star ??Zagora

(Green Tune), esseulée à l’extérieur. Cette dernière devance nettement sa

compagne d’entraînement Gotlandia (Anabaa). Notons que François Rohaut présentait

– avec shining sea (Anabaa Blue) – les deux seules pouliches de la course à

avoir déjà couru en 2010.

 

"la Camargo" ou la réussite paloise

La province – et particulièrement le centre d’entraînement

palois – connaît une franche réussite dans cette Listed. Sur les quatre

dernières éditions du Prix La Camargo, trois ont été remportées par des

entraîneurs béarnais. En effet, Jean-Claude Rouget a remporté les éditions 2007

et 2008 avec respectivement Just little (Grand Slam) et trip to Glory (Where or

When). L’année dernière c’est le deauvillais Yves de Nicolay qui a inscrit son

nom au palmarès avec la bonne soneva (Cherokee Run) en devançant la protégée de

François Rohaut, rosey de Megève (Efisio). Ce dernier n’a eu qu’un an à

attendre pour avoir sa revanche.

 

le "Pénélope" pour Zagora et la "Grotte"

pour Gotlandia

Yves de Nicolay a bien failli remporter le Prix La Camargo

pour la deuxième fois consécutive, ce qui aurait été sans doute le cas si

Zagora avait bénéficié d’un appui pour finir. L’entraîneur normand peut

toutefois se féliciter de placer ses deux représentantes dans le trio de tête.

« Zagora et Gotlandia courent très bien toutes les deux. Zagora a peut être

manqué d'une course. Gotlandia a bien mûri physiquement par rapport à l'année

dernière. Son succès dans une "B" était déjà bien. Zagora pourrait

aller vers le Prix Pénélope (Gr3) ou j'ai déjà Plume Rose qui a fait une bonne

rentrée. Quant à Gotlandia, elle devrait courir le Prix de la Grotte (Gr3). »       

 

liliside, un pedigree avec de la vitesse

Élevée par Pierre Lepeudry et appartenant à Anthony Forde

qui connaît une grande réussite, sur le sol espagnol notamment, Liliside

possède un papier plein de vitesse. C’est une sœur de the Wise lady (Ganges), laquelle

 avait gagné trois courses sur 1.200m, se

plaçant à trois reprises dans des Groupes. Depuis, The Wise Lady est devenue la

mère des bons Melodyman (Green Tune), vainqueur de Listed sur 1.200m et Good

bye my Friend (Kendor), placé de courses principales sur de courtes distances.

Mère de Liliside, Miller’s lilly (Miller’s Mate) a été une jument honnête,

lauréate de deux courses entre 1.200 et 1.400m. Elle a donné le jour à douze

produits dont six sont vainqueurs. Également, Liliside est une nièce d’un très

bon cheval espagnol, lymington (Phaeton), vainqueur de Gr2 à Madrid et multiple

placé de Groupe sur l’hippodrome de la Zarzuela.