Line salsa sur la route des groupes

Autres informations / 20.04.2010

Line salsa sur la route des groupes

PARTANTS  

AUTEUIL, Mercredi

Ancienne épreuve à handicap, le Prix Philippe Ménager est

devenu une course à conditions bien dotée qui devrait orienter ses

protagonistes vers les épreuves de Groupe. Ils seront huit au départ dont Line

Salsa (Kingsalsa) qui vient d’éblouir les observateurs présents à Auteuil. Cette

fille de Line As (Cadoudal), lauréate du Prix Duc d’Anjou (Gr3), a laissé ses

poursuivants à dix longueurs, sans forcer, dans le Prix de la Christinière.

Cette fois, le parcours est plus long de six cents mètres, mais cela ne devrait

pas la perturber. Son entraîneur, Philippe Peltier, nous avait confié à l’issue

de sa dernière victoire : « Elle possède de gros moyens. Elle est fluide et

puissante à la fois. C’est très rare. Il ne faut pas être difficile : elle a

été séduisante aujourd’hui. Elle est faite pour Auteuil et saute parfaitement.

Tout le parcours, elle a bien sauté et c’était beau à voir. Elle a encore un

bon engagement dans une course pour femelles avant d’attaquer les belles

courses. » Finalement, Philippe Peltier a préféré un engagement plus relevé

face aux mâles, signe d’une certaine confiance.

 

Califète Royale, une pouliche exemplaire

Presque toujours à l’arrivée de toutes ses courses, Califète

Royale (Califet) est en plein dans sa catégorie. Tombée dans le Prix Antoine de

Palaminy (L) alors qu’elle s’annonçait compétitive pour une place, la

pensionnaire de Guy Cherel a depuis rassuré ses supporters en prenant deux

places sur les balais. Elle revient sur les gros obstacles, discipline où elle

paraît meilleure.

 

Trois poulains pour contrer les "demoiselles"

Trois poulains disposent de bonnes chances pour battre les

deux pouliches qui pourraient être favorites : Dulce Leo (Priolo), A Gusto

(Kapgarde) et Sanjaka de Thaix (Dom Alco).

Entraîné par le "président" David Windrif, Dulce

Leo a gagné plaisamment son gros handicap sur les balais. Bottom weight, il

compte une troisième place en steeple à Pau dans un lot correct et doit avoir

la classe pour briller d’emblée sur les gros obstacles d’Auteuil.

Gagnant du Prix Petit Bob par quinze longueurs, A Gusto est

passé par la case "à réclamer" au printemps dernier et depuis, il a

accusé de sérieux progrès. Après une course de rentrée bénéfique, il pourrait

faire parler de lui. D’une grande régularité, Sanjaka de Thaix a fait des

progrès mais il découvre Auteuil. Son entraîneur, Emmanuel Clayeux, a néanmoins

fait appel à Christophe Pieux pour le monter.