Mister manannan, à la manière des forts

Autres informations / 27.04.2010

Mister manannan, à la manière des forts

chAnTIllY, Mardi

Mister    Manannan (Desert Style) n’a eu besoin de

personne pour s’offrir du caractère gras. Le protégé de "Dandy"

Nicholls s’est imposé de bout en bout dans le Prix Sigy (L), à la manière des

forts. Dès la sortie des stalles de départ, le fils de Desert Style a pris les

commandes des opérations. Très facile animateur, il a ensuite placé une

remarquable accélération qui lui a immédiatement donné un avantage conséquent.

Avantage que ses poursuivants n’ont jamais réussi à combler. « Il va revenir

courir à Longchamp ou à Chantilly, a déclaré son entraîneur. C’est un très bon

cheval, il est bien reparti sous l’impulsion de son jockey. Il ne devrait

probablement pas courir durant le meeting de Royal Ascot. » Comme beaucoup de

chevaux britanniques, Mister Manannan s’est montré très dur à l’effort et s’est

imposé assez facilement face à des adversaires français beaucoup moins

endurcis.

 

Yosolito vers Ascot

Mister Manannan devance assez nettement Yosolito (Keltos)

qui réalise un parcours sans faute depuis ses premiers pas en compétition. « Il

me laisse une très bonne impression, nous a confié Luis Urbano-Grajales, son

entraîneur. Mais le terrain était un peu léger pour ses aptitudes. On va voir

maintenant comment il récupère, il est engagé dans deux courses à Ascot. Il va

certainement faire le voyage, mais il faut maintenant choisir la distance, ça

sera soit 1.000m, soit 1.200m. Avant cela, il pourrait courir à Longchamp dans

le Prix Saint-Georges (Gr3) mais seulement si le terrain est à sa convenance. »

Yosolito est irréprochable depuis le début de l’année et signe la meilleure

performance de sa carrière. S’il n’a pu contester la supériorité de son

adversaire anglais, il a toutefois pris sa revanche sur Ufologue (Xaar) qui

l’avait devancé lors de sa   dernière sortie à Fontainebleau.

 

Top Music, le premier des trois "Fabre" André

Fabre présentait trois poulains au départ du Prix Sigy et c’est le représentant

de la casaque Wertheimer & Frère, Top Music (Unbridled’s Song), qui a passé

le poteau en premier, se classant troisième. Il devance ses deux compagnons de

box Ufologue et Forum Magnum (Elusive Quality), respectivement quatrième et

cinquième. Top Music est un neveu du champion sprinter Mozart (Danehill), qui a

remporté trois Grs1 sur des distances comprises entre 1.000 et 1.400m, dont le

July Cup (Gr1) et les Nunthorpe Stakes (Gr1).

 

la marque de Desert Style

Mister Manannan est un fils du rapide Desert Style (Green

Desert), étalon au Haras du Hoguenet. Entraîné par Jim Bolger, Desert Style

s’est illustré sous les couleurs Maktoum Al Maktoum. Ce cheval précoce s’est

classé deux fois troisième au niveau Gr1 à 2ans outre-Manche, dans les Phoenix

Stakes (Gr1) et les National Stakes (Gr1). C’est seulement à l’âge de 3ans

qu’il est devenu black type en triomphant à trois reprises au niveau Gr3 en

Irlande. Doté d’un remarquable papier génétique, il est le neveu de Brocade

(Habitat), une jument qui a remporté le Prix de la Forêt (Gr1) et qui est

ensuite devenu la mère de Barathea (Sadler’s Wells), le lauréat du Breeders’

Cup Mile (Gr1) et des 2.000 Guinées irlandaises (Gr1). La richesse de son

papier génétique l’a propulsé étalon en 1996 et, dès sa première production,

Desert Style a révélé un gagnant de Gr1 avec Bachir, le gagnant de la Poule

d’Essai des Poulains (Gr1) en 2000 et des 2.000 Guinées Irlandaises (Gr1).

C’est ensuite très logiquement qu’ont suivi de nombreux champions comme

Mandesha, Paco Boy, caradak ou encore next Desert. Depuis qu’il est devenu

étalon, Desert Style a produit cinq gagnants de Gr1 et douze lauréats de

stakes. Rappelons qu’il fait la monte pour 8.000€ poulain vivant au Haras du

Hoguenet dans le Calvados.    

 

l’aptitude dans le sang

Acheté 30.000£ aux ventes de yearlings St Leger, Mister

Manannan est le propre frère de Shermeen (Desert Style), un cheval qui s’est

classé deux fois troisième de Gr3 sur 1.000m et 1.600m aux États-Unis et qui

avait été acheté 160.1   Guinées aux

ventes Tattersalls de 2ans. Sa mère, cover Girl (Common Grounds), est une

lauréate de Listed sur le mile et une nièce de Sandhurst Goddess (Sandhurst

Prince), elle-même lauréate de Listed et mère de lady Alexander (Night Shift),

une double lauréate de Gr3 outreManche, qui a donné naissance à Dandy Man

(Mozart), l’un des meilleurs sprinters de sa génération à 3ans.

 

communiqué de France Galop

Agissant d’office, les Commissaires ont ouvert une enquête

sur le déroulement de l’arrivée afin d’examiner notamment les conséquences du

changement de ligne vers la lice du poulain MISTER MANANNAN IRE (Adrian

NICHOLLS), arrivé 1er, à environ 200 mètres du poteau d’arrivée, sur la

progression et la performance du hongre YOSOLITO (Christophe SOUMILLON), arrivé

2ème et celles du poulain ORIFE IRE (Sylvain RUIS), arrivé 7ème. Après examen

du film de contrôle et audition des jockeys Sylvain  RUIS, Christophe SOUMILLON    et Adrian NICHOLLS, les Commissaires ont

maintenu le résultat de la course considérant que le mouvement vers la lice du

poulain MISTER MANANNAN IRE, ayant un court instant contrarié la progression du

hongre YOSOLITO, et, par contre-coup, celle du poulain ORIFE IRE, n’avait pas

eu de réelles conséquences sur l’ordre d’arrivée de la course. En outre, les Commissaires

ont sanctionné le jockey Adrian NICHOLLS par une amende de 300 euros pour ne

pas avoir strictement conservé sa ligne.