Oekaki, elles et les autres

Autres informations / 07.04.2010

Oekaki, elles et les autres

coMpiÈgne, Mercredi

Comme dans le pendant pour les mâles, le Prix de Montdidier

(B), Olivier Peslier s’est imposé en montant une course en tête. Mais cette

fois-ci, il a gagné beaucoup plus facilement grâce à la favorite, oekaki

(Martillo). Cinq longueurs, sans un coup de cravache, voilà le bilan de cette victoire.

Accompagnée aux bras depuis les quatre cents derniers mètres, Oekaki a

enclenché franchement à trois cents mètres du but et a commencé à creuser

l’écart avec ses rivales. Il y a eu elle et les autres. La pensionnaire de Yann

Barberot a ainsi remporté sa deuxième victoire consécutive après son succès

acquis dans un maiden à Sennones remporté de six longueurs.

 

oekaki, une cinquième victoire pour Martillo

Né de Martillo (Anabaa), Oekaki a offert à son jeune père sa

cinquième victoire en France alors que ses premiers produits ont 3ans cette

année.

Oekaki est issue d’une famille modeste. Sa mère n’a couru qu’une

fois sans succès. Oekaki est son quatrième produit et son seul gagnant. Sa

deuxième mère a donné panthère (Acatenango), placée de Listed à Mulheim avant

de venir en France où elle a tenté sa chance dans le Prix Minerve (Gr3) dont

elle a terminé huitième et dernière.

Oekaki est également issue de la famille de protektor

(Acatenango – comme Panthère), un très bon cheval allemand, multiple placé de

Gr1 en Allemagne sur la distance dite classique et quatrième du Prix Denisy (L)

en France.