Pibrac met tout le monde d’accord

Autres informations / 06.04.2010

Pibrac met tout le monde d’accord

RÉSULTATS

ENGHIEN, Mardi

pibrac (Spadoun) aime les tracés coulants et a créé une

petite surprise en s’imposant dans le Prix Journaliste (L) face à l’élite du

steeple-chase local. À 6ans, le protégé de François-Marie Cottin arrive à

maturité. Aussi à l’aise en haies que sur les gros obstacles, il avait remporté

cet hiver à Cagnes-sur-Mer, la Grande Course de Haies (L), devant mandali

(Sinndar), troisième du Prix Hypothèse (Gr3) samedi dernier. « Je suis très

content de sa victoire aujourd’hui, confie François-Marie Cottin, c’est un

cheval compliqué qui est très allant et qui a besoin d’être constamment remis

dans le rythme avant chaque obstacle et c’est exactement ce que son jockey sait

bien faire. On va prendre les courses les unes après les autres mais je ne suis

pas certain qu’il se fasse bien à Auteuil. On n’a pas encore défini de programme,

on va déjà attendre de voir s’il rentre bien. » Pibrac a longtemps attendu en

queue de peloton et était encore sur une dernière ligne en entrant dans

l'ultime tournant. Mais en entrant dans la dernière ligne droite, une image

s’imposait, celle de son jockey qui était le seul à ne pas solliciter sa

monture. En sautant la dernière difficulté, il a bien failli être éjecté mais

le couple s’est ensuite envolé vers un facile succès. Avantagé par le poids,

Pibrac était le bottom-weight de l’épreuve et recevait 7 kilos du favori alarm

call (Solar One), troisième.

 

bon comportement d’alarm call et ramsès bleu 

Le duel annoncé entre Alarm Call et ramsès bleu (Pistolet

Bleu) a été réglé par Pibrac. Les deux favoris de l’épreuve ont toutefois très

bien tenu leur rang malgré le poids qu’ils devaient porter. Top-weight de

l’épreuve, Alarm Call avait 74 kilos. Il se classe à une honorable troisième

place après avoir sauté le dernier obstacle sur la même ligne que Pibrac,

Ramsès Bleu et Quadrette collonges (Fragrant Mix), les deux dernier cités se

classant respectivement deuxième et quatrième. S’il fallait donner une bonne

note, elle serait allouée au pensionnaire de Jacques Ortet. Compte tenu du

poids qu’il devait porter et du terrain pénible, son courage dans la phase finale

est à souligner.

 

pibrac, le meilleur de sa confrérie

Élevé au Domaine de Menneval, Pibrac provient d’une famille

honnête, mais il est à ce jour le meilleur de la confrérie riche de neuf autres

produits. Il provient par ailleurs d’une souche intéressante puisque sa

troisième mère a donné blue bell pearl (Pharly), gagnante de Gr3 et placée au

meilleur niveau en plat.