Royal d’arc devant viotti

Autres informations / 07.04.2010

Royal d’arc devant viotti

auteuil, Mercredi

C’était la journée des retours de champions ce mercredi à

Auteuil. Après lord carmont (Goldneyev), remember rose (Insatiable), c’est au

tour de Viotti (Dream Well) de faire sa réapparition après dix-huit mois

d’absence. Invaincu en haies et lauréat de trois Listeds, Viotti a perdu cette

invincibilité aux dépens de royal d’arc (Le Triton). Malgré la défaite, la

rentrée est très prometteuse pour le représentant de Malcolm Parrish, qui fait

un excellent bout "aux bras" sur une piste très collante. Son

tombeur, Royal d’Arc, est quant à lui très à l’aise dans ce terrain. À la fin

de l’exercice 2009, il avait pris la troisième place du Prix François de

Poncins (L) dans un terrain jugé lourd. Il disposait ce jour-là de n’oublie

jamais (Loup Solitaire), qui prenait aussi part à l’épreuve et qui s’est classé

quatrième, derrière le champion de l’écurie. Entraîné par Eric Leray, Royal

d’Arc s’offre un deuxième succès à Auteuil, qui lui sied à merveille. En quatre

tentatives sur la butte Mortemart, il n’a jamais été vu plus loin que

troisième.

« C’était déjà un bon cheval en plat, nous a raconté Madame

Terrière, co-propriétaire du cheval. Il n’a fini que sixième dans le Prix

Jacques de Vienne (A) mais était malade ce jour-là. Sa victoire nous fait très

plaisir aujourd’hui, il y avait de très bons chevaux et je ne pensais pas qu’il

pouvait gagner pour sa rentrée. »

un neveu de pandolphe

Élevé près de Saint-Jean-d’Angély en Charente-Maritime,

Royal d’Arc est un AQPS né de lextrienne (Neustrien), une jument qui n’a pas

couru dont il est le premier produit. Sa deuxième mère akène iV (Kashtan) était

entraînée par François Plouganou et est devenue la mère du bon pandolphe

(Passing Sale), cinquième du dernier Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).