Saint du chenet confirme avec autorite

Autres informations / 26.04.2010

Saint du chenet confirme avec autorite

RÉSULTATS AUTEUIL,

Lundi

C’est au terme d’une vive lutte à trois que Saint du Chenet

(Poliglote) a remporté le Prix Jean Stern (Gr2). Le 4ans de Marcel Rolland

s’offre un nouveau succès au niveau Groupe et se place comme le favori du

prochain Prix Ferdinand-Dufaure (Gr1). « Il confirme sa performance lors de sa

dernière course, déclarait Marcel Rolland. Régis Schmidlin a dû l’accompagner

de bonne heure, c’est un cheval de terrain souple et le terrain était beaucoup

plus léger que la dernière fois et le rythme beaucoup plus élevé. Il y a eu

ensuite une vraie lutte finale. C’est un cheval qu’on ne verra jamais gagner

avec beaucoup d’écart, il fait toujours ce qu’on lui demande, il suit et saute

très bien. Son objectif est toujours le Prix Ferdinand-Dufaure. » Sans se

montrer étincelant, Saint du Chenet a triomphé avec autorité en dominant

l’animateur ole Companero (Sholokhov) et en résistant sûrement à l’attaque de

Allen Voran (Sholokhov). Les deux pensionnaires de Guillaume Macaire ont été

les seuls à contester la supériorité du frère de Ma Royale (Garde Royale) dans

la phase finale. Mais le hongre de 4ans a fait parler son gros abattage sur le

plat et a parfaitement répondu aux directives de son jockey. Comme à son

habitude, Saint du Chenet a longtemps attendu, mais sans se laisser distancer

par ses rivaux. La course a été plus rythmée que d’habitude, sous l’impulsion

d’Ole Companero, qui a mis en place la même tactique que la dernière fois, mais

malgré le train sélectif, le peloton était encore très soudé entre les deux

derniers obstacles.

 

Les "Macaire" confirment et rassurent

Guillaume Macaire présentait Ole Companero et Allen Voran au

départ du Prix Jean Stern. Le premier nommé restait sur une bonne troisième

place dans le Prix Fleuret (Gr3), après avoir longtemps mené. En adoptant cette

même tactique, il s’est nettement rapproché de Saint du Chenet. « C’est très

bien, je ne pensais pas pouvoir gagner en sautant la dernière haie, racontait

Jacques Ricou. Ole Companero n’est pas un cheval très volontaire à la lutte,

mais on se rapproche et je ne désespère pas d’inverser les rôles la prochaine

fois. »      

 

Légèrement gêné en sautant la dernière haie, Allen Voran a

pris une bonne troisième place dans le sillage de son compagnon d’écurie, après

avoir attendu toute la course à côté du futur lauréat. « Après l’ultime

obstacle, je suis venu sur une partie de piste très hachée, j’aurai mieux fait

de faire le tour, ça lui a un peu coupé les jambes, analysait Bertrand

Lestrade. Mais je suis content, il avait eu un petit coup de mou la dernière

fois, là on retrouve le cheval de l’année dernière. »

 

Spécial Polish,

le meilleur élément de Guy Cherel

Ils étaient quatre à représenter les intérêts de Guy Cherel

dans cette préparatoire au Prix Ferdinand Dufaure. Spécial Polish (Polish

Summer) a été quatrième à passer le poteau et se positionne comme le meilleur

élément des pensionnaires de Guy Cherel. Son jockey, c'était Ervan Chazelle, en

remplacement de Benoît Gicquel qui s’est cassé deux côtes en tombant ce

dimanche en Suisse. Majaka (Kapgarde), qui débutait à ce niveau, s’est

contentée de la cinquième place à distance et devance Keeping Gold (Goldneyev)

qui était vraisemblablement dans un jour sans, suite à sa très bonne deuxième

place dans le Prix Fleuret (Gr3). Kriss William (Califet) est le grand

malheureux de l’épreuve. Celui qui restait sur quatre succès consécutifs en

steeple-chase, dont une victoire dans le Prix Duc d’Anjou (Gr3), a perdu son

jockey au passage de l’oxer.

 

Communiqué de France Galop         Course #4

Le jockey Benoît GICQUEL étant accidenté, les Commissaires

ont autorisé son remplacement sur le hongre SPECIAL POLISH par le jockey Erwan

CHAZELLE.;

A l’issue de la course, les Commissaires après avoir entendu

les jockeys Jacques RICOU et Bertrand LESTRADE en leurs explications, les ont

respectivement sanctionné par une interdiction de monter d’une durée de 4 jours

et d’une amende de 400 euros pour avoir fait un usage abusif de leur cravache.

 

Le frère de Ma Royale

Élevé par sa copropriétaire, Marie-Laure Besnouin, Saint du

Chenet est né pour faire les beaux jours d’Auteuil. Il est en effet le frère de

Ma Royale, deuxième du Grand Steeple au terme d’une remarquable fin de course,

mais aussi deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1) et gagnante du Prix Ingré

(Gr3). Mais Saint du Chenet est aussi le frère de Galant Moss (Tip Moss),

deuxième du Prix Renaud du Vivier (Gr1) et troisième de la Grande Course de

Haies d’Auteuil (Gr1) ; de Jocelin (Épervier Bleu), deuxième du Grand

Steeple-Chase de Deauville (L) ; et d’orthence (Épervier Bleu), deuxième du

Prix Wild Monarch (L). Depuis Saint du Chenet, sa mère, Tchela, a eu trois

produits : Tanais du Chenet (Poliglote), une propre sœur du pensionnaire de

Marcel Rolland qui est aussi à l’entraînement chez l’entraîneur cantilien,

ainsi qu’Union du Chenet (Kahyasi), un 2ans et Viva Tchela (Astarabad), un

yearling. Tchela a couru vingt-huit fois sans gagner, mais elle a pris deux

places au niveau Groupe, sur les gros obstacles.