So young triomphe avant l’export vers l’irlande

Autres informations / 22.04.2010

So young triomphe avant l’export vers l’irlande

 

RÉSULTATS

SAINT-CLOUD, JEUDI

So Young (Lavirco) a fait ses adieux aux courses françaises

en remportant le Prix Bango (B) ce jeudi à Saint-Cloud. Le 4ans AQPS d’Alain Couétil

va désormais prendre la direction de l’Irlande pour rejoindre les box de Willie

Mullins. « C’était prévu depuis plusieurs semaines, nous a expliqué Alain

Couétil. Le poulain devrait s’en aller en Irlande dans quelques semaines,

c’était sa dernière course sous mes couleurs. J’ai pu la voir à la télévision,

il a eu un parcours idéal dans le dos de l’animateur et a gagné assez

facilement. C’est un cheval de classe que j’ai toujours estimé. Thomas Huet m’a

dit qu’il en avait encore beaucoup sous la pédale et ça ne m’étonne pas, c’est

un poulain qui fait toujours le minimum. » Dans un petit lot de cinq partants,

So Young est venu attaquer l’animateur à trois cents mètres du but et l’a

débordé facilement. Il n’a ensuite eu qu’à gérer les rares attaques dans la

phase finale. « On a eu un bon parcours, confirme Thomas Huet. C’est un bon

élément de l’écurie et il a bien accéléré à miligne droite. » Direction

l’Irlande maintenant et certainement les obstacles. « So Young sait déjà sauter

et le fait à la perfection, la transition ne devrait pas poser de problème,

poursuit son mentor. »

 

Saint Gratien s’en va au pré

Deuxième, Saint Gratien (Fragrant Mix) n’a pas à rougir de

cet accessit. Vite en tête, le pensionnaire d’Étienne Leenders s’est montré

très courageux sous les assauts de So Young et n’a cédé qu’aux abords du

poteau. « Quand il y a peu de partants, ça devient souvent des courses

tactiques, analyse Étienne Leenders. Mon cheval a donc été devant. Il était

très relax, il s’est bien intéressé à la course et ne s’est fait avoir que sur

un démarrage. On ne change pas nos plans, il retourne désormais au pré et

devrait être revu cet automne sur les obstacles. »

 

Un pur produit d’Alain Couétil

À la fois élevé, entraîné et sous les couleurs d’Alain

Couétil, So Young est né de Honey (Highlanders), une jument qui s’est illustrée

sous les couleurs de la famille Papot. Entraînée par Guillaume Macaire, Honey a

remporté cinq de ses onze sorties dont le Prix Louis Champion à Enghien. So

Young est son quatrième produit, il est le frère du bon Ograndy (Cyborg), lauréat

du Prix de l’Avenir (A) à 3ans avant de faire une bonne carrière en obstacle

chez Jacques Ortet. Quarouso (Lavirco), le propre frère de So Young, a été

réclamé par l’Écurie Zingaro en novembre 2008 à Auteuil puis a remporté le Prix

André Boingnères sur le même hippodrome et sous la férule de Jean-Paul

Gallorini. La deuxième mère de So Young, Vindhy (Yelpana), a produit le bon

Meryl (Garde Royale), troisième en débutant du Prix Pride of Kildare, remporté

par le champion exotic dancer (Turgeon). Il s’est ensuite classé troisième d’un

Gr2 à Cheltenham.