Telesky retrouve le parcours d’enghien

Autres informations / 28.04.2010

Telesky retrouve le parcours d’enghien

ENGHIEN, Jeudi

Tous les ans, le Prix Durtain (L) rassemble un lot homogène

de spécialistes d’Enghien qui ont l’opportunité de s’offrir une victoire au

niveau Listed. Mais parfois, des chevaux aux ambitions bien supérieures font

leur réapparition et augmentent considérablement le niveau de la course.

C’était le cas en 2008 lorsque Grivette (Antarctique) triomphait, avant de

remporter le Prix Alain du Breil (Gr1) à Auteuil. C’est ce type d’ambition que

pourraient avoir deux des participants aujourd’hui. Telesky (Passing Sale)

vient de faire un retour victorieux à Bordeaux-Le Bouscat et demeure invaincu

en trois tentatives. À 3ans, il avait battu à deux reprises Allen Voran

(Sholokhov), qui, depuis, est devenu l’un des meilleurs chevaux de steeple-chase

de sa génération.

 « Après un an

d'absence, il était "démusclé". Il revient très bien et sera

totalement opérationnel à l'automne », confiait son mentor après sa rentrée

bordelaise. Il pourrait donc manquer de condition face à une opposition

beaucoup plus relevée. L’autre cheval de classe est Prospert le Grand

(Enrique). Le représentant de Claudine Laffitte avait débuté l’automne dernier

à Auteuil dans le Prix Finot (L) et y avait pris la troisième place, avant de

s’imposer dans le Prix Piomarès. Très estimé, il a tenté sa chance dans le Prix

Cambacérès (Gr1), où il prenait une bonne cinquième place. Pas revu depuis, il

n’a contre lui que d’effectuer une rentrée et de découvrir la piste d’Enghien.

 

Garry Flight et Like A Storm apprécient Enghien  Le parcours coulant d’Enghien trouve toujours

des spécialistes. Like a Storm (Ultimately Lucky), l’un des meilleurs éléments

du plateau de Soisy, sera de la partie. Cependant, elle retrouve les balais

après un parcours en demi-teinte et court assez rapprochée. Garry Flight

(Ballingarry) est un cheval qui devrait faire sa carrière à Enghien. Lauréat

d’un steeple-chase sur cet hippodrome en début d’année, il a ensuite chuté

lourdement sur les balais. Le fils de Karly Flight (Mansonnien) a certainement

besoin d’un parcours pour retrouver de la confiance, mais se présente avec des

ambitions légitimes. Son entraîneur, Arnaud Chaillé-Chaillé, présente aussi

Akadora (Dr Fong), qui retrouve les haies après une cinquième place dans le

Prix Hopper (L) en steeple-chase.

 

Zaliapour et Goanag de Kerbarh passé au niveau supérieur

Zaliapour (Daliapour) est en pleine forme et reste sur un

très facile succès sur ce parcours. Il tente désormais la passe de trois

victoires mais augmente considérablement de niveau. En dernier lieu, il

devançait le bon Son Oiseau (Persian Ruler) qui s’est, lui, classé troisième

d’une Listed à Auteuil ce lundi. Christian Scandella a fait le voyage depuis la

Côte d’Azur pour aligner Goanag de Kerbarh (Poplar Bluff), le propre frère

d’Espoir de Kerbarh, un grand spécialiste du parcours enghiennois. Il reste sur

une bonne deuxième place à Enghien pour ses premiers pas en région parisienne.

Auparavant, il avait fait ses gammes dans sa région d’entraînement, où il se

situe parmi les meilleurs de sa génération.