Tony mccoy, paul nicholls et michael o’leary sacres

Autres informations / 24.04.2010

Tony mccoy, paul nicholls et michael o’leary sacres

Pour la quinzième année consécutive, Tony McCoy est sacré

champion des jockeys d’obstacle, alors que la saison d’obstacle britannique

s’est achevée ce samedi à Sandown. Il égale ainsi Christophe Pieux, lui aussi

quinze fois Cravache d’or de l’obstacle. Tony McCoy a gagné 195 courses,

échouant néanmoins dans sa quête des 200 victoires. Il a piloté plusieurs bons

chevaux comme Binocular (Enrique), vainqueur du Champion Hurdle (Gr1). Surtout,

il a remporté pour la première fois le Grand National de Liverpool (Gr3) avec

don’t Push it (Old Vic). « C’est un rêve qui est devenu réalité », a-t-il avoué

à Sporting Life. Chez les entraîneurs, c’est l’inamovible entraîneur de Kauto

Star (Village Star), denman (Presenting) et Big Buck’s (Cadoudal), Paul

Nicholls qui est tête de liste. « J’ai eu beaucoup de chance d’avoir quelques

grands chevaux, a-t-il avoué à nos confrères britanniques. Les années qui

viennent seront une bataille face à Nicky Henderson qui a reçu lui aussi beaucoup

de bons éléments. »

Pour les propriétaires, la lutte a été palpitante jusqu’au

bout puisque John McManus et Michael O’Leary ont été départagés seulement

samedi soir. Michael O’Leary, patron de Ryanair, a confirmé son statut de

propriétaire leader sur les obstacles. Il est notamment le propriétaire de

carlito Brigante (Haafhd), deuxième du Champion Four Year Old Hurdle (Gr1) à

Punchestown. Malgré les efforts de tous ses entraîneurs et ses excellents

résultats dans les épreuves de Groupe avec un succès dans le Grand National

avec Don’t Push It, John McManus n’aura donc pu obtenir un quinzième titre chez

les propriétaires.