Transition réussie avec brio pour sable des ongrais

Autres informations / 18.04.2010

Transition réussie avec brio pour sable des ongrais

Venu des gros handicaps, Sable des Ongrais (Marchand de Sable) a parfaitement réussi son passage au niveau supérieur en remportant le Prix Jean Granel (L). Sous 70kgs, le 6ans de Philippe Chemin a dominé Royal Palois (Lute Antique) et le champion Zaiyad (Sadler’s Wells) à la lutte. « Il était vraiment très bien au travail et j’étais certain qu’il ferait une bonne performance, d’autant plus qu’il se plaît beaucoup dans ce terrain, au contraire de Nono des Ongrais (Goldneyev), qui aurait préféré un terrain souple » nous a confié son mentor à l’issue de l’épreuve. Sable des Ongrais affrontait pour la première fois l’élite et a nettement dominé ses adversaires après le saut de l’ultime obstacle. Son compagnon d’entraînement Nono des Ongrais a pris une bonne quatrième place en retrait du trio de tête. Il avait connu le même destin que son compagnon d’entraînement, quand, barré par le poids dans les handicaps, il s’est orienté dans les courses de Groupe sur les balais. Toutefois, cette étape ne s’était pas réalisée avec autant de succès, puisqu’il ne s’était classé que huitième lors de sa première tentative dans un Groupe qui n’était pas sous la formule handicap, le Prix de Compiègne (Gr3).

 

Royal Palois en route vers le "William Head"

Royal Palois est la grande surprise de cette épreuve et a pris une remarquable deuxième place après avoir dominé Zaiyad sur le plat. Toutefois, cette performance n’est pas une surprise aux yeux de tout le monde, comme nous l’a confié son entraîneur après la course. « Je ne voulais pas le dire avant le coup, mais je m’attendais à une grande performance de sa part et même à ce qu’il gagne. Il avait montré de belles choses le matin et j’aurai été très déçu s’il n’en montrait pas autant l’après-midi. Quant à Peldero (Pelder), on le courait pour situer son état de forme et il nous a pleinement rassurés. Les chevaux arrivent en forme au bon moment, il devrait beaucoup progresser sur cette course. »

 

La deuxième course de Zaiyad

Zaiyad a subi la loi de Sable des Ongrais et de Royal Palois dans la phase finale du Prix Jean Granel mais aussi celle de la fameuse "deuxième" course. Le champion de Christophe Aubert s’est contenté de la troisième place, sans démériter mais sans se montrer sous son meilleur jour. De retour à la compétition après plus de deux ans d’absence, il s’était imposé il y a quinze jours dans le Prix Arthur Veil Picard, mais n’a pu récidiver. Son entraîneur nous avait confié sa crainte de cette deuxième course après une longue absence et en a malheureusement fait les frais.

 

Le neveu de Sunny Sky

Élevé par la famille Trincot, Sable des Ongrais est le premier produit  de K r a s n o y a r s k (Zilzal), une jument entraînée par JeanMarie Béguigné, qui s’est classée deuxième d’une "C" à Deauville. Sa deuxième mère, Silicon Run (Commanche Run), s’est classée deuxième de Listed en Allemagne à 2ans avant de devenir une jument habile en obstacle, sous la férule de Robert Collet. Elle a donné naissance à Sunny Sky (Septième Ciel), qui a débuté en gagnant à 2ans à Fontainebleau et qui a ensuite remporté le Prix des Sablonnets (L) la même année. Exporté aux Etats-Unis, il s’y est illustré au niveau Groupe.