Un pont d’envol vers les listeds pour green ridge

Autres informations / 05.04.2010

Un pont d’envol vers les listeds pour green ridge

Prix du Louvre (B)

« Green Ridge (Green Tune) pourrait maintenant viser une

Listed en juin à Longchamp. » John Van Handenove entraîne une pouliche qui

galope, en laquelle il croit beaucoup. Green Ridge a remporté une "B"

dont les dernières lauréates se sont immiscées au niveau des courses

principales, voire des épreuves de Groupe pour les meilleures. Elle devrait

donc maintenant être revue à un meilleur niveau et l'objectif dont parle son

entraîneur pourrait être le Prix des Lilas (L), une course qu’Azabara (Pivotal)

avait enlevée après avoir gagné ce Prix du Louvre en 2008.

« Elle avait battu ce qu’on lui avait donné à battre lors de

ses deux succès, nous a précisé John Van Handenove. Elle avait battu Grypas

(Medicean), Terra Nova (American Post) et Sesimbra (Key of Luck) qui ont tous

confirmé. Il ne fallait pas l’oublier. C’est une pouliche qui apprécie le

terrain souple. Je ne voulais pas la courir dans le Prix La Camargo (L) face à

de très bonnes pouliches. Nous l’avons achetée 16.000€ aux ventes Arqana. C’est

aussi une pouliche bien née. » Installée en tête par son jockey, Aurélien

Lemaître, auquel elle allait offrir un premier succès à Longchamp, Green Ridge

a résisté jusqu’au bout à Anna Salai (Dubawi), qui lui a porté de vives

attaques. Elle s’est imposée en pouliche courageuse, avec l’aide d’une décharge

qui n’a pas eu un réel impact sur sa performance puisque les deux meilleures

chances théoriques, Anna Salai et Courchevel (Whipper) ont fini derrière elle.

Elles faisaient cependant leur rentrée alors que Green Ridge venait de remporter

une course à Compiègne.

 

La réussite de John Van Handenove avec les "Green

Tune" John Van Handenove se "sert" habilement des produits de

Green Tune (Green Dancer) qu’il a sous sa responsabilité. On se souvient qu’il

avait entraîné Green Shadow (Green Tune) pour les mêmes  couleurs 

de Modest Van Loy. Green Shadow s’était illustrée dans les gros

handicaps et les bonnes courses à conditions.

 

La belle impression visuelle de Courchevel  

Attentiste dans la seconde moitié du peloton, Courchevel a

réussi une rentrée des plus intéressantes. Seulement montée aux bras par

Olivier Peslier, elle est venue s’assurer la troisième place dans une plaisante

action. Son entraîneur, Robert Collet, l’apprécie particulièrement et elle

devrait pouvoir monter les échelons et faire ses preuves dans les courses

principales.

 

La nièce de Take Risks

Élevée par la Scea Haras de Manneville, Green Ridge est la

nièce de Take Risks (Highest Honor), triple vainqueur de Grs3 et sixième de la

Poule d’Essai des Poulains (Gr1) sous l’entraînement de Jean Lesbordes, devenu

étalon. Take Risks a donné notamment my Risk, qui s’affirme lui-même comme un

bon étalon, Coupe de Champe, Bertranicus, Take Grace et Snataka. Green Ridge

est aussi la nièce de Pride of Kings (Highest Honor), troisième de Listed en

Italie, Bainobless (Highest Honor), troisième du Grand Prix de la Teste (L) et

Lake Baino (Highest Honor) deux fois placée de courses principales. Lake Baino

est la mère du bon Anzas (Anabaa). Deuxième mère de Green Ridge, Baino Bluff (Be

my Guest) a donné seize produits dont treize sont issus d’Highest Honor (Kenmare).

Elle a gagné sa course avant de se placer dans une Listed.

Mère de Green Ridge, Baino Ridge (Highest Honor) a couru

cinq fois, gagnant une course. Green Ridge est son premier produit.