Une préparatoire au "jockey club" remodelée

Autres informations / 18.04.2010

Une préparatoire au "jockey club" remodelée

PARTANTS  

MAISONS-LAFFITTE, Lundi

Le Prix de Suresnes (L) s’était fait une bonne place dans le

chemin menant au "Jockey Club" (Gr1). Remportée en 2008 par Vision

d’État (Chichicastenango), futur vainqueur du derby français, elle était la

seule préparatoire black type se disputant sur le parcours du "Jockey

Club". Puisque disputé sur 1.800m (en ligne droite, heureusement !) à Maisons-Laffitte

et de part sa position dans le calendrier, le Prix de Suresnes n’est plus

maintenant une préparatoire en soi. Cette Listed a plutôt vocation d’amener au

Prix de Guiche (Gr3), disputé le 10 mai sur 1.800m, à Chantilly.

Cette année, ils ne sont que cinq au départ, ce qui peut

compliquer l’analyse du verdict que va livrer cette course. Tous ont des

profils différents, mais chacun disputera là sa première course black type.

Seul rentrant du lot, Foreteller (Dansili) s’est déjà essayé

victorieusement sur la ligne droite de Maisons-Laffitte, à l’occasion du Prix

Kendor (D), sur 1.500m. Poulain imposant, il a réussi ensuite à se sortir du

terrain lourd pour remporter le Prix de Granville, habituellement une très

bonne course B courue fin octobre à Deauville. Il succédait au palmarès de

cette épreuve à Feels all Right (Danehill Dancer), futur troisième du Critérium

International (Gr1) et titulaire du Prix de Suresnes 2009 ancienne formule.

Mais David Smaga a logiquement préféré préserver son cheval, ne voulant pas le

recourir en terrain lourd. Enfin, on ajoutera concernant Foreteller que sa mère,

Prophecy (Warning) a gagné les Cheveley Park Stakes (Gr1). Présenté par

Jean-Claude Rouget, Amagansett (Fusaichi Pegasus) a fait sa rentrée dans le

Prix Nelcius (B), à Bordeaux. C’est une course que Jean-Claude Rouget aime bien

pour que ses bons chevaux se remettent dans le rythme. Souvent, il la gagne

même, ce qui n’a pas été le cas avec Amagansett. Ce poulain aux origines

américaines a sans doute été dérangé par le terrain lourd car il s’était

auparavant "baladé" à Deauville.

Une balade, c’est également ce que vient de réaliser Persiste

et Signe (With Approval) à Deauville, le 19 mars. Dans un lot, il est vrai un

peu moyen, il s’est imposé de huit grandes longueurs. Cette fois, il attaque

les choses sérieuses et sera intéressant à juger. C’est pareil pour le poulain

ibérique Saruman (Arch), dont le nom est celui du méchant magicien dans Le

Seigneur des Anneaux. C’est l’un des meilleurs espoirs pour son entraîneur,

Mauricio Delcher-Sanchez pour cette année 2010. Certes, sa victoire à Madrid

n’a été acquise que d’un nez. Mais il avait perdu une vingtaine de mètres au

départ avant de faire le "tour de tout le monde". Enfin, Rysckly

(Slickly) n’aura peut être pas le terrain lourd qui l’aurait avantagé. Sa carte

de visite affiche une très facile victoire dans le premier gros handicap de

3ans, à Saint-Cloud. Son style a été très convaincant et il a certainement la

pointure des courses black type. On notera qu’Yves de Nicolay a préféré cette

Listed au Prix de Fontainebleau (Gr3), qui avait un temps été envisagé pour

Rysckly.