Zafeereli reste le maître

Autres informations / 26.04.2010

Zafeereli reste le maître

INTERNATIONAL 

DIELSDoRF (SUI), Dimanche

Ce dimanche, à Dielsdorf, les 2.000 Guinées suisses – qui s’apparentaient

à la revanche de la Poule d’Essai – ont confirmé la validité de la ligne du 2

avril à Avenches. De nouveau attentiste, sous la selle de Freddy di Fède,

Zafeereli (Zafeen) a surgi à mi-ligne droite et a porté une estocade

victorieuse à Shuffle Champ (Big Shuffle), lequel avait supporté tout le poids

de la course. Troisième, Halling River (Halling), dont on attendait peut-être

un peu mieux sur la foi de sa tranchante fin de course dans la Poule, s’est

tout de même bien allongé dans les deux cents derniers mètres, et, du trio de

tête, c’est sans doute l’élément qui présente le plus de garanties en termes de

tenue, sur la longue route du Derby. Nettement raccourci, l’ex-tricolore Adar

(Marchand de Sable), désormais paré des mêmes couleurs que Grandcamp (qui

pourrait "rentrer" en juin en France) dans l’optique du ruban bleu de

Frauenfeld, s’est effondré à mi-ligne droite.

Autre temps fort en plat, le Grand Prix pour les chevaux

d’âge à souri à un opiniâtre, Mascarpone, venu à bout de Maintop (Royal

Academy) en dernier assaillant dans l’ultime foulée. Maintop, qui, lui-même,

avait pris le dessus à mi-ligne droite sur Pont des Arts, décidément pas revenu

au niveau de 2009.

« Il lui faut du temps pour s’équilibrer, aussi l’ai-je

décalé de bonne heure dans la phase finale, car j’étais confiant en mon cheval.

Cela dit, j’aurais pu tout aussi bien être battu. Ce qu’il fait aujourd’hui est

vraiment bien », déclarait aux vestiaires Mathias Sautjeau, le pilote le plus

habile de la scène helvétique. Le fils de Monsun est en effet plus percutant

encore sur les pistes profondes, tandis que l’état du terrain, ce dimanche, se

situait en "zone neutre", n’avantageant ou ne pénalisant quiconque.

En l’absence d’oh Câlin, forfait sur le champ, le Grand

Steeple-Chase de la Ville de Zurich, marqué par les chutes des chevaux en vue,

Vac de Regnière et Ungar, est pour sa part tombé dans l’escarcelle de Bric d’or

(Lord of Men), parvenu à maturité à 6 ans.