Zaiyad, sur sa classe

Autres informations / 03.04.2010

Zaiyad, sur sa classe

Prix Arthur Vieil-Picard

«Aujourd’hui,Zaiyad(Sadler’s

Wells) l’a fait sur sa classe car il n’était pas prêt. »

Dans le Prix Arthur Veil-Picard, Christophe Pieux a signé son troisième succès

de l’après-midi avec Zaiyad. Le jockey aux quinze Cravaches d’Or ne l’avait

plus monté depuis sa victoire dans le Grand Prix d’Automne 2006 (Gr1), sous les

couleurs de Sean Mulryan. Et pour cause ! Zaiyad a connu une grosse

interruption de carrière. Vainqueur de la Grande Course de Haies d’Auteuil

(Gr1) 2007, il n’avait plus été revu en obstacle depuis son succès dans le Prix

Léon Olry-Roederer (Gr2), la même année. Il a donc réussi un retour

convaincant, à 9ans. On attend désormais avec impatience de revoir Zaiyad face

à l’élite, et notamment contre Questarabad (Astarabad), quatrième du Prix

Hypothèse (Gr3). Toujours à proximité des animateurs,Zaiyad, pensionnaire de Christophe

Aubert, a galopé librement et paraissait devoir l’emporter aisément à l’entrée

de la ligne droite. Mais sur le plat, il a logiquement demandé à souffler pour

son retour sur les haies. Il a résisté néanmoins à l’excellent retour du steeple-chaser

Polar Rochelais (Le Balafré). Comme l’avait fait Arnaud Chaillé-Chaillé, quand

il avait en charge la carrière du champion, Christophe Aubert avait fait

rentrer Zaiyad en plat avant de le remettre à Auteuil. Mais contrairement à

l’année 2007, où il s’était imposé pour ses deux sorties dans cette discipline,

il n’avait pas montré grand-chose à Saint-Cloud, terminant septième.

 

Le sans-faute de Polar Rochelais sur les haies

Polar Rochelais est plus connu en steeple-chase comme

l’atteste son succès dans le Prix des Drags (Gr2) 2009. Pourtant, son bilan en

haies est plutôt bon. En effet, le pensionnaire de Patrice Quinton a pris

quatre places en quatre sorties dans cette discipline. Très bon finisseur en

pleine piste, Polar Rochelais s’est racheté de sa sortie décevante dans le Prix

Robert de Clermont Tonnerre (Gr3, 7e) et par la même occasion, il s’est ouvert

des portes. Son résultat face à quelques bons hurdlers lui donne le droit de

courir les belles courses sur les balais.

« Rhumerie (Shaanmer) m’avait impressionné par sa fin de

course la dernière fois et elle m’impressionne encore. » Guy Cherel, entraîneur

d’Objectif Special (Ungaro), quatrième de cette compétition était séduit par la

fin de course de la protégée de François Doumen. Nous aussi ! Rhumerie

affrontait, pour sa deuxième sortie en obstacle, de vrais bons chevaux. Sa fin

de course en dit long sur ses moyens. Bonne rentrée du "Président"

Objectif Special Vainqueur du Prix du Président de la République (Gr3) l’an

passé et lui aussi plus connu sur les gros obstacles, Objectif Special a tracé

un parcours de rentrée prometteur.  « Il

fait une bonne rentrée, nous a déclaré son mentor Guy Cherel. Les haies, ce

n’est pas trop son sport. C’est un cheval qui ne travaille pas trop le matin.

Il est fainéant ! Aujourd’hui, il rencontrait des bons chevaux comme Zaiyad.

C’est très bien ce qu’il fait. Je vais peut être le courir encore une fois en

haies. »

 

De la famille de Zarkava

Élevé par Son Altesse Aga Khan, Zaiyad est l’un des nombreux

sauteurs de cet élevage à réussir en obstacle. Il appartient à la souche de

Petite Etoile (Petition), celle de la ???JDG Rising Star ??Zarkava (Zamindar),

lauréate du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2008.

Zaiyad est aussi le frère de Zainta (Kahyasi), lauréate du

Prix de Diane (Gr1) 1998.

Mère de Zaiyad, Zaila (Darshaan) a couru cinq fois, gagnant

une course et prenant la cinquième place d’une Listed. Zaiyad et Zainta sont

évidemment ses deux meilleurs produits.

Zaiyad est aussi le neveu de Zareef (Top Ville), troisième

de Gr3, et de Zallaka (Zardari), troisième de Listed.