Zaliapour offre une première à charles gourdain

Autres informations / 29.04.2010

Zaliapour offre une première à charles gourdain

ENGhIEN, Jeudi

Prix Durtain (L)

ZALIAPOUR OFFRE UNE

PREMIÈRE À CHARLES GOURDAIN

En s’adjugeant le Prix Durtain (L) devant l’invaincu Telesky

(Passing Sale), Zaliapour (Daliapour) a offert à son entraîneur, Charles

Gourdain, sa première victoire de Listed en obstacle. « C’est un cheval sur la

montante et je tiens à remercier mon premier garçon, Sébastien, qui s’en occupe

tous les matins et qui a fait un travail formidable car ce n’est pas un cheval

facile, a déclaré l’entraîneur palois. Nous allons désormais le laisser

tranquille et il ira probablement à Auteuil en fin d’année. »

Aux commandes du début à la fin du parcours, Zaliapour a

trouvé les ressources nécessaires pour repartir sur le plat et contenir la

bonne attaque de Telesky, qui, après avoir respiré dans le tournant alors que

ses adversaires accéléraient, a réalisé une bonne ligne droite appuyé à la

corde.

 

focus sur Charles Gourdain

Installé dans le Domaine de Sers depuis 1998, Charles

Gourdain a une petite quarantaine de chevaux sous son entraînement. De nombreux

propriétaires lui font confiance, puisqu’il en compte plus d’une vingtaine

(source France Galop). Sous ses couleurs, l’entraîneur a quatre chevaux dans

ses boxes. Il a remporté approximativement 200 courses et pris 700 places

depuis l’obtention de sa licence d’entraîneur public acquise en 1997.

De 1989 à 1991, l’homme a effectué des stages en Irlande,

notamment chez John Oxx. Il est ensuite parti aux ÉtatsUnis où il a travaillé

aux côtés de Christophe Clément pendant deux ans. En Angleterre en 1994 et

1995, il a été l’assistant de Luca Cumani.

 

Zaliapour, le frère de Don Preuil

Élevé par l’Écurie Biraben, Zaliapour est née de Spleen

(Sillery), une bonne jument d’obstacle qui a remporté huit courses dont la

grande majorité en haies. Elle a produit Don Preuil (Saint Preuil), lauréat du

Prix Camille Duboscq (L). Ainsi, Zaliapour est son deuxième gagnant de

caractère gras en obstacle.

La troisième mère a notamment donné Prospero (Faraway Son),

gagnant du Prix du Muguet (Gr3, à l’époque) et du Prix du Pin (L), à Longchamp,

ainsi que du Prix des Écuries (L), à Chantilly.