Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ashiyla remporte son maiden à la manière des forts

Autres informations / 21.05.2010

Ashiyla remporte son maiden à la manière des forts

 

CHANTILLY, Vendredi

La casaque de Son Altesse Aga Khan est une nouvelle fois à

l’honneur sur la piste de Chantilly. Les couleurs princières ont triomphé dans

trois des quatre premières réunions de la saison cantilienne, et dans la

quatrième réunion en question, celle du 27 avril, elle n’avait pas de partants.

C’est sa représentante Ashiyla (Rock of Gibraltar) qui a

passé le poteau en tête du Prix de la Fosse aux Biches (F), après avoir

constamment été vue aux avant-postes. « La dernière fois elle a eu une course

compliquée, nous a raconté Alain de Royer Dupré. Elle était dans le trafic et

avait pris des coups. C’est une pouliche qui a une grande action, alors on a

fait le choix de prendre la tête. Ça s’est passé comme on le pensait, elle est

très facile et a pu s’exprimer librement. » La dernière fois, c’était dans le

Prix des Grès (F), qui a souri à sa compagne de couleurs la ???JDG Rising Star

??Sarafina (Refuse to Bend), partante dans le Prix Saint-Alary (Gr1). Ashiyla

avait fini à la septième place en étant très malheureuse. Elle retrouvait

d’ailleurs quatre de ses adversaires du jour, dont deux qui l’avait dominée le

3 mai dernier. Les progrès de l’élève Aga Khan sont flagrants et elle domine

très nettement Buffering (Beat Hollow), qui a toujours voyagé dans le dos de la

lauréate mais qui n’a pas été capable de lui porter une franche attaque. « Elle

est habituée aux deuxièmes places et tombe toujours sur une bonne pouliche.

Elle finira bien par s’imposer », nous a confié Claude Beniada, porteparole en

France du Prince Khalid Abdullah. Buffering a bénéficié du meilleur des

parcours dans le sillage de l’animatrice et future lauréate et n’a pas à rougir

de sa quatrième deuxième place consécutive en autant de participation. Elle

était auparavant tombée sur T’As d’Beaux Yeux (Red Ransom), qui a été

supplémentée dans le Prix SaintAlary, mais aussi sur Thai Haku (Oasis Dream)

lors de ses débuts, gagnante de Listed cette semaine.

Les progrès de Lumière du Soir

Lumière du Soir (Anabaa), la sœur de Voix du Nord

(Valanour), a pris la troisième place, au terme d’un bon effort.

Sur une piste jugée bonne, elle a été la seule à refaire du terrain au moment

de l’emballage final. Elle venait, comme Ashiyla, de débuter dans le Prix des

Grès, où elle se classait neuvième, après avoir bien fini et non sans avoir été

gênée par un mouvement à 300m du but. « Elle court en progrès, nous a confié

David Smaga, son entraîneur. C’est une pouliche qui est très bien née et qui

travaille très bien le matin. Mais elle est née très tard, au milieu du mois de

mai et a donc tout juste 3ans. C’est pourquoi elle n’arrive que maintenant. »

 

La nièce d’Ashkalani

Élevée par les Aga Khan Studs, Ashiyla est le quatrième

produit d'Asharna (Darshaan), qui a remporté le Prix du Louvre (F) en débutant

en compétition à Longchamp, avant de se classer cinquième au niveau Listed.

Ashiyla est la sœur de Ashkazar (Sadler’s Wells), qui s’est imposé à 3ans dans

le Prix Comrade (B) à Saint-Cloud, avant de prendre la deuxième place du Prix

de l’Avre (L) sur 2.400m à Longchamp et la cinquième place du Grand Prix de

Paris (Gr1) de Zambezi Sun (Dansili). Vendu à un propriétaire anglais, Ashkazar

est devenu un bon cheval d’obstacle sous la férule de David Pipe et a notamment

remporté un Gr2 à Wincanton.

La deuxième mère d’Ashiyla, Ashtarka (Dalsaan), est à

l’origine du champion Ashkalani (Soviet Star), lauréat de la Poule d’Essai des

Poulains (Gr1), du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) et deuxième des St James’s

Palace Stakes (Gr1).