Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Behkabad tient le bon bout

Autres informations / 10.05.2010

Behkabad tient le bon bout

CHANTILLY, Lundi – Prix de Guiche (Gr3)

Pour sa rentrée dans le Prix Omnium II (L), Behkabad (Cape

Cross) avait laissé tout le monde sur sa faim en terminant troisième, bien

battu, alors qu’il était le seul gagnant de Groupe au départ. Lundi, dans le

Prix de Guiche (Gr3), il a remis les pendules à l’heure en s’imposant, tout en

utilisant une tactique nouvelle pour lui : le "tête et corde". Et jusqu’au

bout, Behkabad a tenu bon pour résister à No risk at All (My Risk), venu comme

un gagnant avant que Christophe Soumillon, son jockey, ne perde sa cravache. Un

mal pour un bien pour le pensionnaire de Jean-Paul Gallorini qui n’a pas pris

une course trop dure et prouve qu’il a parfaitement sa place au départ du

"Jockey Club" (Gr1).

 

Logiquement, direction le "Jockey Club" pour

Behkabad                                       

Behkabad a rassuré, mais a-t-il totalement convaincu ? Ce

poulain un peu efféminé est-il de la trempe d’un gagnant classique ? Sur son parcours,

quasiment sans faute, on est tenté de répondre par l’affirmative. Mais jusqu’à

présent, Behkabad n’a jamais eu à affronter de vrais chevaux de Gr1. On aura

donc la réponse le dimanche 6 juin, car, logiquement, Behkabad devrait être au

départ du "Jockey Club". En effet, George Rimaud, représentant de

S.A. Aga Khan, déclarait après la course : « Il s’est retrouvé devant un peu

par la force des choses. Ce n’était pas prévu. Mais il a été très relax, les

oreilles bien pointées, donc son jockey a décidé de le garder devant. Pour sa

rentrée, il avait besoin de courir et il préfère le bon terrain au terrain

lourd. Nous en parlerons avec son propriétaire et avec Jean-Claude Rouget,

mais, si tout va bien, il ira sur le "Jockey Club". Christophe

Lemaire m'a dit immédiatement en descendant qu'il pensait que les trois cents

mètres supplémentaires ne seront pas un problème. » Si Behkabad court le

"Jockey Club", il tenterait alors de faire mieux que son frère,

Beheshtam (Peintre Célèbre), quatrième l’an dernier en ayant seulement débuté

le 11 mai.

 

Une seconde et demie plus rapide que Lawman

La référence du nouveau Prix de Guiche (Gr3) reste bien

entendu Lawman (Invincible Spirit), lauréat dans la foulée du Prix du Jockey

Club. Lorsque Lawman a remporté le Prix de Guiche – de bout en bout – le

terrain était bon souple (pénétromètre 3,4) et il avait mis 1’52’’50 pour

boucler le parcours. Lawman battait alors Holocène (Lemon Drop Kid) de deux

longueurs et demie. Ce lundi, Behkabad, en bon terrain, a mis 1'51 pour parcourir

les 1.800m de ce Prix de Guiche.     

 

Belle

confirmation de No risk at All

Lauréat du Prix Omniun II (L), le pensionnaire de JeanPaul

Gallorini, No Risk at All, a tracé une belle ligne droite, en pleine piste. On

peut lui trouver des excuses, mais surtout, il montre qu’il peut aller avec de

bons chevaux en bon terrain. En ce sens, il a réussi son test, même si son

entraîneur nous rappelait : « C’est dommage qu’il n’ait pas plu, car il reste

meilleur en terrain souple.

Christophe [Soumillon] a perdu sa cravache, mais l’avantage

est que le cheval n’a pas eu une course dure. Il a pris une encolure au

gagnant, mais s’est repris un peu une fois devant. Et le cheval a dû se dégager

au moment du démarrage de Behkabad, ce qui lui a fait perdre un peu de temps. J’ai

le choix avec lui entre le "Jockey Club" et un "réclamer" à

Évreux, mais je pense qu’il ira sur le "Jockey Club" ! »

 

Tip Toe moins bouillant

Deuxième du Prix Omnium II, la ???JDG rising star ? Tip Toe

(Footstepsinthesand) s’était alors montré assez bouillant. Cette fois, il a été

plus calme et n’a pas baissé de pied, repoussant l’attaque de Foreteller

(Dansili) pour finir.

Satisfait de la performance de son pensionnaire, François

Doumen nous disait : « Il a eu une attitude parfaite, étant très calme. Même

quand Thierry Thulliez lui a montré la cravache, il ne s’est pas énervé. Sa

ligne de Saint-Cloud répète. Il n’a pas beaucoup de vitesse et va certainement

être mieux en terrain plus souple et sur plus long. Ce que je retiens surtout,

c’est que le cheval n’a jamais baissé de pied. »

 

Le trio de l’"Omnium II" se confirme

Première Listed parisienne sur le mile, le Prix Omnium II a

vu sa ligne se répéter, mais dans un autre ordre. Troisième à Saint-Cloud,

Behkabad gagne deux rangs, reléguant ainsi

No Risk at All et Tip Toe une place plus loin que le 1er

avril.

 

Behkara, une poulinière de premier plan

Élevé par Son Altesse Aga Khan, Behkabad est un fils de

Behkara (Kris). Sous l’entraînement d’Alain de Royer Dupré, Behkara avait été

une très bonne pouliche, gagnant le Prix Hubert de Chaudenay (Gr2), avant de se

placer deux fois dans le Prix Royal-Oak (Gr1). Elle a d’ores et déjà réussi sa

reconversion au haras puisqu’elle a donné Behehstam (Peintre Célèbre),

vainqueur du Prix de l’Avre (L) et deuxième du Prix Niel (Gr2), et Behkabad,

son premier vainqueur de Groupe. Elle a aussi un 2ans mâle par  Green Desert (Danzig).

Deuxième mère de Behkabad, Behera (Mill Reef) a remporté le

Prix de Saint-Alary (Gr1) et s’est classé deuxième du Prix Vermeille (Gr1).

Elle a produit Bayrika (Kahyasi), lauréate de Gr3 sur 3.100m.