Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Canford cliffs sacre outre-manche… conclusion : les français sont les meilleurs !

Autres informations / 23.05.2010

Canford cliffs sacre outre-manche… conclusion : les français sont les meilleurs !

INTERNATIONAL 

CURRAGH (IRL.),

Samedi

Abu Dhabi

Irish 2.000 Guineas (Gr1)

Les 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1) n’ont pas échappé à leur

grand favori, Canford Cliffs (Tagula). Le pensionnaire de

Richard Hannon a pulvérisé l’opposition, confirmant ainsi la

classe qu’il avait montrée à 2ans dans les Coventry Stakes (Gr3) à Royal Ascot.

Mais, le gros point positif est que cette victoire place très haut trois milers

français : makfi (Dubawi), Special Duty (Hennessy) et Lope de Vega (Shamardal).

Par lignes directes ou indirectes, ces trois-là ont battu Canford Cliffs. Dès

lors, il n’y a plus de doute possible, les meilleurs milers européens de 3ans

sont français.

 

On pressentait une victoire de Canford Cliffs (Tagula), bon

troisième des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), dans son pendant irlandais. Et

le pensionnaire de Richard Hannon n’a pas déçu, ajoutant la manière à son

succès. Déjà, dans le tournant final, c’était le concurrent qui allait le

mieux. Et quand Richard Hughes a pu le déboîter, il n’y a plus eu de course.

Canford Cliffs était le meilleur samedi et le voilà désormais classique.

On peut se réjouir en France de son facile succès. Car

Canford Cliffs venait d’être nettement dominé par makfi (Dubawi) à Newmarket.

Un Makfi entraîné en France par Mikel Delzangles. Egalement, à 2ans, Canford

Cliffs avait été devancé dans le Darley Prix Morny (Gr1) par Special Duty

(Hennessy), auteure du rarissime triplé Cheveley Park Guinées Poule d’Essai

(Grs1). Autre point positif, Dick Turpin (Arakan), qui venait par deux fois de

battre Canford Cliffs, a été vaincu à Longchamp par un cheval français, la ???JDG

Rising Star ??Lope de Vega (Shamardal). Une défaite qui suivait la deuxième

place de Dick Turpin derrière Makfi. Conclusion : les lignes des trois

meilleurs milers français sont en béton, grâce à Canford Cliffs, point

d’ancrage des performances précitées et qui est depuis samedi un cheval

classique. Les courses ne sont pas des mathématiques, mais il faut avouer que

là, tout est limpide et logique.

 

L’entourage de Canford Cliffs a trouvé la clé

Bien sûr, suite à ce facile succès, le clan Hannon n’attend

qu’une chose : rencontrer de nouveau Makfi. En restant objectif, il est certain

que le lot qu’a battu Makfi était de meilleur qualité que celui qu’à battu

Canford Cliffs samedi. Quoi qu’il en soit, leur possible match à Royal Ascot

dans les St James’s Palace Stakes (Gr1) s’annonce déjà épique. Dans le Racing

Post, Richard Hannon, assistant de son père, racontait : « Sa victoire a

vraiment été acquise avec style, comme nous l’espérions. C’est le meilleur cheval

que nous avons entraîné jusqu’alors. Il le prouve en remportant les Guinées de

cette façon et va maintenant aller courir les St James’s Palace Stakes, à Royal

Ascot. » Evoquant cette revanche, Richard Hughes disait pour sa part : « Le

cheval français est très bon, mais je pense que nous avons trouvé les bons

réglages avec Canford Cliffs. A Newmarket, je l‘avais un peu endormi et n’ai

jamais pu le réveiller. Aujourd’hui, le cheval était électrique. » Devastating

est le terme qu’utilisent les britanniques pour décrire l’impression visuelle

laissée par Canford Cliffs. Toutefois, on a pu voir par le passé que les

vainqueurs des Guinées du Curragh étaient souvent visuellement plus

impressionnants que ceux des Guinées de Newmarket. Même parfois lorsqu’il

s’agit du même cheval, comme Rock of Gibraltar par exemple.

 

Les origines atypiques des champions de Richard hannon

Les deux fers de lance chez les 3ans pour Richard Hannon

possèdent des origines plutôt originales. Dick Turpin est un fils d’Arakan, un

fils de Nureyev qui a beaucoup couru et était plutôt un cheval de Gr2. La mère

de Dick Turpin, merrily, n’était pas bonne et a pour géniteur Sharrood. Autant

dire qu’être deux fois placé de classique avec Dick Turpin n’était pas gagné vu

ses origines…

Mais revenons à Canford Cliffs, qui est lui un fils de

Tagula et est même le premier gagnant de Gr1 de ce dernier. Entraîné par Ian

Balding, Tagula avait remporté le Prix Morny (Gr1) 1995, mais n’a pas vraiment

confirmé ensuite. Tagula est un fils de Taufan (!) et le meilleur de ses

produits vu en piste en France est Tax Free, un sprinter de "Dandy"

Nicholls qui a remporté le Prix du Gors-Chêne (Gr2) l’an dernier. Côté

maternel, Canford Cliffs n’a pas non plus de noms prestigieux dans son

pedigree. Sa mère, mrs marsh (Marju), n’a pas couru et la mère de cette

dernière, Drei (Lyphard), a pris une place pour sa seule sortie à 3ans. Seule

la troisième mère de Canford Cliffs, Triple Tipple ressort du lot, elle qui a

gagné un Gr2 aux EtatsUnis et s’y est également placée de Gr1.

 

Free Judgement en progrès…

Lauréat de Gr3 à 2ans, Free Judgement (Vindication) avait

déçu pour sa rentrée, terminant huitième d’un trial à Leopardtown. Il avait

remis les pendules à l’heure au début de mois en gagnant les Tetrach Stakes

(Gr3) et a confirmé samedi, prenant une bonne deuxième place, en cheval dur,

comme beaucoup de pensionnaire de Jim Bolger. Satisfait, ce dernier confiait au

Racing Post : « Le cheval m’a bien plu et confirme ses progrès. Il pourrait

aller à Royal Ascot, c’est certainement un cheval pour là-bas. »       

  

…les O’Brien aussi

Comme à Newmarket, les pensionnaires d’Aidan O’Brien n’ont

pu se mêler à la lutte pour la victoire. Mais le rentrant Steinbeck

(Footstpsinthesand) n’a pas mal couru pour sa rentrée, au regard des retours à

la compétition en 2010 d’autres chevaux d’Aidan O’Brien. Il devrait aller

courir les St James’s, d’après les déclarations de son entraîneur après la

course. Troisième, Viscount Nelson (Giant’s Causeway) devrait lui prendre la

route de Chantilly et du Jockey Club (Gr1). Auparavant, Viscount Nelson avait

terminé onzième dans les Guinées de Newmarket.