Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Chinese wall conserve son invincibilité sur le fil

Autres informations / 26.05.2010

Chinese wall conserve son invincibilité sur le fil

CHANTILLY, Mercredi

chinese Wall (Aussie Rules) demeure invaincue à l’issue du

Prix de la Mère Marie (B). La représentante de la marquise de Moratalla a

repoussé jusqu’au bout la bonne attaque de Pinielde (High Yield) et confirme sa

bonne ligne du Prix Épinard (F) à Maisons-Laffitte, dans laquelle ses deux

dauphins se sont ensuite imposés. Son entraîneur, Didier Guillemin, poursuit sa

bonne saison avec ses 2ans et signe un quatorzième succès en vingt-huit

partants. Le professionnel de Mont-de-Marsan connaît   un   ratio

gagnant de 50%, une belle réussite à souligner. « Elle est bonne et c’est une

pouliche sympathique qui a un très bon tempérament, raconte Thierry Jarnet.

Elle a eu une bonne course. Elle s’est un peu reprise une fois devant mais on

contrôlait la course. Nous venons de franchir une étape importante, et

maintenant, elle va monter doucement les échelons. Logiquement, son programme

devrait passer par les Listeds et les Groupes et je pense qu’elle peut être

facilement rallongée. » Deuxième, Pinielde est à créditer d’une remarquable fin

de course et n’a été battue que par un mauvais balancier.

Encore maiden après cinq tentatives, la protégée de Cédric

Boutin est proche de son premier succès. « Elle est en progrès, mais c’était

déjà sa cinquième course, raconte son entraîneur. C’est une pouliche qui a eu

des problèmes aux jambes quant elle était yearling alors elle a besoin de

terrain bien souple. Lors de ses dernières courses à Maisons-Laffitte, elle

avait tiré des numéros très à l’extérieur et le terrain était jugé bon. En

dernier lieu, après la course, elle est restée raide pendant deux jours. Si on

s’oriente vers les Listeds, elle ne courra que si le terrain est souple, comme

aujourd’hui. »

 

Les bons débuts de Luna Tune

Deux débutantes ont pris le départ du Prix de la Mère Marie.

Troisième de cette épreuve, Luna Tune (Green Tune) a fait des débuts remarqués.

Grande pouliche grise, elle est sortie des stalles de départ avec un temps de

retard, puis, après avoir navigué contre le rail, elle a pris l’espace d’un

instant la tête des opérations avant de céder par manque de métier. La protégée

de Jean-Luc Pelletan a sans doute un peu de qualité et devrait logiquement

refaire parler d’elle.

 

de la famille de La Troublerie

Élevée par la marquise de Moratalla, Chinese Wall est le

premier produit de Ganar el cielo (Ashkalani), qui courait déjà pour Didier

Guillemin. Cette jument a gagné en débutant à Toulouse à l’âge de 3ans. Son

deuxième produit, skadar Lake, est une yearling par Footstepsinthesand (Giant’s

Causeway). La deuxième mère de Chinese Wall, sindebele (Bikala), a donné le bon

some one (Solicitor), lauréat à 2 et 3ans en plat avant de devenir un bon

cheval d’obstacle, gagnant notamment à Enghien et Auteuil. Sindebele est

également la deuxième mère de Korrigan de Hoerdt (Dear Doctor), lauréat du Prix

de Beaune (L) à Enghien. Sa troisième mère, something Wild (Will Somers), est

la propre sœur de La Troublerie, qui a remporté le Prix d’Ispahan (Gr1) à

Longchamp, ainsi que trois Grs3 au début des années 1970.