Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cutlass bay, la nouvelle star de la saison 2010

Autres informations / 02.05.2010

Cutlass bay, la nouvelle star de la saison 2010

RÉSULTATS

LONGCHAMP, Dimanche

Prix Ganay (Gr1)

Cutlass Bay (Halling) a réussi une magnifique performance

dans le Prix Ganay (Gr1). Le protégé d’André Fabre est resté invaincu en cinq

courses dont deux Grs2 et un Gr1. Et, bien qu’il ait beaucoup cherché à pencher

dans la ligne droite, il s’est imposé de trois quarts de longueur. Il s’est

donc installé comme le leader actuel des chevaux d’âge sur 2.000m et plus en

Europe. D’ailleurs, il pourrait avoir des objectifs à l’étranger après cette

première victoire en Gr1. Il est en effet engagé dans le Coronation Cup (Gr1).

« Il y a plein d’options possibles pour la suite de sa carrière, nous a

simplement déclaré Diana Cooper, représentante de Godolphin Snc. Nous devons

avant tout le laisser récupérer et nous verrons ensuite. Il gagne très bien.

C’est merveilleux qu’il reste invaincu tout en remportant son Gr1. » Maxime

Guyon avait déjà monté Cutlass Bay deux fois, dont la dernière dans le Prix

d’Harcourt (Gr2), qu’il avait enlevé. Ce dimanche, il y a eu une petite

différence par rapport à cette sortie : « Le cheval s’est beaucoup couché à

droite et je n’ai pas pu le solliciter à fond, a avoué le jeune jockey. Il est invaincu

et a toujours battu ce  qu’on lui donnait

à battre. C’est vraiment un bon cheval. » Cutlass Bay devrait donc se montrer

plus dangereux à l’avenir car il dispose encore d’une marge de progression.

Certes, il ne gagnera jamais de plusieurs longueurs, mais il fera toujours son

devoir. Dimanche, il a patienté en quatrième position dans le sillage de

Chinchon (Marju) avant de rejoindre la rentrante Shalanaya (Lomitas) à quatre

cents mètres du poteau. Tous deux ont alors entamé une lutte qui a tourné à

l’avantage de Cutlass Bay. Il a ainsi offert un premier Gr1 aux couleurs beiges

de Godolphin Snc qui ont fait leur retour sur les programmes l’an passé.

 

la comparaison entre Cavalryman et Cutlass Bay selon maxime

Guyon

Maxime Guyon a été le pilote de Cavalryman (Halling) avec

lequel il a enlevé son premier Gr1 dans le dernier Grand Prix de Paris. Il a

gagné dimanche son troisième Gr1 avec Cutlass Bay, puisqu’il a également gagné

à ce niveau avec Shalanaya, et il a comparé les deux chevaux d’André Fabre : «

Cavalryman était un cheval qui "allait" tout le temps. À l’inverse,

Cutlass Bay a une pointe de vitesse. Quand je l’ai déboîté, il a vraiment bien

accéléré. »

 

Un nouveau vainqueur de Gr1 passé par argentan

L’hippodrome d’Argentan est connu pour être l’une des meilleures

pistes pour les trotteurs. Mais il peut aussi réserver de belles surprises chez

les galopeurs. C’est en effet sur l’hippodrome de l’Orne que Cutlass Bay a

débuté par une victoire, le jour du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2008.

Il s’est ensuite hissé au niveau Groupe via une "D" à Fontainebleau.

Une autre gagnante de Gr1 avait aussi débuté à Argentan : Egyptband (Dixieland

Band). La pensionnaire de Christiane Head-Maarek avait ensuite brillé dans le

Prix de Diane (Gr1) 2000.        

 

Rentrée prometteuse de Shalanaya

La lauréate du Qatar Prix de l’Opéra (Gr1), Shalanaya, a

couru pour gagner. On l’a tout de suite compris lorsque Christophe Lemaire,

voyant le rythme peu sélectif, a décidé de prendre la tête dans la montée. On

pouvait penser qu’elle allait manquer d’une course en fin de parcours, mais

elle s’est montrée tenace. La protégée de Mikel Delzangles n’est pas passée

loin du succès, alors qu’elle faisait un canter à l’entrée de la ligne droite.

Elle termine bonne deuxième. « Elle faisait une rentrée et elle est battue

aussi parce qu'elle avait de la fraîcheur, nous a déclaré l’entraîneur

cantilien. Pour la suite du programme, on va voir, rien n'est déterminé pour

l'instant. » Shalanaya pourrait maintenant être revue en Angleterre.

 

la meilleure performance de Pallodio

Pallodio (Medecis) avait annoncé son retour en grâce cet

hiver, après son succès dans le Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (L) et sa

troisième place dans un Gr3 sur le sable. À ce niveau, on pouvait penser que le

partenaire de Davy Bonilla serait un peu dépassé. Finalement, il s’est très

bien défendu, terminant plaisamment à la troisième place.

« Je suis très content de la performance de Pallodio, c'est

un cheval honnête qui a parfaitement répondu à nos attentes dans une course à

la physionomie un peu bizarre », nous a confié John Hammond.

La ???JdG Rising Star ??Célimène (Dr Fong) a elle aussi

fourni une bonne fin de course en progressant avec Pallodio, terminant tout

près de lui, à la quatrième place. Avec une si bonne sortie face aux mâles, on

peut s’attendre à la voir gagner un Gr1 face aux femelles seulement. « La

courses est partie sur un faux rythme et elle s'est montrée un peu brillante, a

analysé Carlos Lerner, entraîneur de la pouliche. Il [son jockey, Yann Lerner,

ndlr] a essayé de la décontracter et c'est à ce moment qu'elle a perdu sa

place. Ensuite, elle a tracé une très bonne ligne droite. Elle va probablement

aller courir au Curragh, où elle est déjà engagée. »

Au rang des déceptions, on peut souligner que Chinchon n’a

pas fait sa valeur. Le protégé de Carlos Laffon-Parias était contracté au rond

de présentation puis il a beaucoup tiré et n’a rien pu faire dans la ligne

droite. Il est rentré avec des atteintes aux jambes.

 

Cutlass Bay, un croisement qui a déjà fait ses preuves

Portant le suffixe UAE, Cutlass Bay représente le croisement

Halling sur une fille de Danzig. Déjà usité, ce croisement a fait ses preuves.

C’est notamment celui de Boscobel, propre frère de Cutlass Bay, qui a remporté

les King Edward VII Stakes (Gr2) à Ascot, ou des gagnantes de Listed Eastern

aria et Queen of Poland. Deuxième mère de Cutlass Bay, Elisabeth Bay

(Mr.Prospector) était également entraînée par André Fabre et défendait les

couleurs du Cheikh Mohamed Al Maktoum, comme Cutlass Bay en début de carrière.

À 2ans, en 1992, elle possédait le troisième meilleur rating chez les pouliches

suite à son succès dans le Prix Eclipse (Gr3). À 3ans elle a également terminé

deuxième des Coronation Stakes (Gr1) à Royal Ascot. Elisabeth Bay est devenue

par la suite la mère de Colonial (Cape Cross), bon vainqueur du Prix Roland de

Chambure (L) en 2009.