Deux pouliches aux grandes origines se rencontrent

Autres informations / 18.05.2010

Deux pouliches aux grandes origines se rencontrent

 

SAINT-CLOUD, MERCREDI

Disputé en 2009 sur le mile et l'an dernier sur 2.100m, le

Prix Perruche Bleue (B) se court de nouveau sur 1.600m. Huit concurrentes ont

fait acte de candidature. Parmi elles, deux pouliches ont un pedigree qui

laisse rêveur…

 

akrivi, une sœur de lauréat de Gr1

Carlos Laffon-Parias entraîne plusieurs 3ans de qualité. Et

akrivi (Tobougg) fait partie de la liste. Cette pouliche de Leonidas

Marinopoulos a débuté par une plaisante victoire à Fontainebleau, le 23 mars.

Pour sa deuxième sortie, trois semaines plus tard, dans le Prix de la Grange

aux Belles (D), elle croisait le fer avec des pouliches de la trempe des très

bien nées deluxe (Storm Cat), une fille de la grande hasili, et countess

Lemonade (Storm Cat), sœur du champion duke of marmalade (Danehill), quintuple

gagnant de Grs1 en 2008. Résultat : une honorable quatrième place. Sœur de

dutch art (Medicean), lauréat du Prix Morny (Gr1) en 2008, Akrivi débute à

Saint-Cloud avec la ferme intention d'y jouer un premier rôle.

 

 

Blagueuse, une candidature à prendre au sérieux  À 2ans, Blagueuse (Statue of Liberty), fille

de la championne Bright sky (Wolfhound) a enchaîné les bonnes sorties. En

quatre courses disputées l'an dernier, elle n'a jamais terminé plus loin que

troisième. Pour sa rentrée le

1er avril à Saint-Cloud, retardée par un mauvais

départ,  Blagueuse ne pouvait faire mieux

que de conclure au septième rang du Prix La Camargo… que remportait Liliside

(American Post), platonique lauréate de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1)

dimanche dernier. Munie d'œillères australiennes pour la première fois, elle

trouve ici l'occasion de refaire parler d'elle.

 

Givine en appel

Entraînée à Mont-de-Marsan par Bruno de Montzey, Givine

(Blackdoun) a fait ses gammes dans le sud-ouest, y enregistrant quatre succès

consécutifs. Une série victorieuse stoppée le 25 avril dans le Prix de la

Grotte (Gr3), où, après avoir animé l'épreuve, Givine a baissé pavillon au

poteau des trois cents derniers mètres. Retrouvant une opposition moins

relevée, elle tentera de redorer son blason.