Deux "sages" connaissent bien les courses

Autres informations / 17.05.2010

Deux "sages" connaissent bien les courses

 

Comme Jean-François Villotte et Guy Drut, Dominique Laurent et

Jean-Michel Brun peuvent être considérés comme des représentants du sport, au sens

large du terme. Laurent Sorbier est, quant à lui, l’expert internet. Les

courses auront l’oreille attentive de Jean-Luc Pain et d’Alain Moulinier. En effet,

Jean-Luc Pain était en charge du dossier des courses au ministère du Budget, au

cours de la cruciale année 2007. Il a alors beaucoup travaillé avec Jean-Luc

Lagardère, Paul Essartial et Bertrand Bélinguier, les trois présidents de

l’Institution des courses. De l’avis général, il a laissé un bon souvenir dans

les courses.

Quant à Alain Moulinier, il connaît lui aussi très bien le

secteur. Il a d’ailleurs représenté le ministère de l’Agriculture au Conseil

d’administration du PMU. Il est parfaitement au fait des besoins de la filière

hippique.             

BERTRAND BÉLINGUIER A DÉCLINÉ L’OFFRE DE REJOINDRE L’ARJEL

Comme il nous l’a confirmé (exclusi vité JDG), Bertrand

Bélinguier, ancien Président du PMU, a décliné l’offre qui lui a été faite

d’être un des sept "sages" de l’Arjel. « J’ai effectivement été

approché. C’est toujours sympathique de voir que l’on pense à vous pour une

fonction importante. Mais, selon moi, les sept membres doivent être pleinement

opérationnels dès le départ. Or la loi interdit à toute personne ayant eu des

fonctions de responsabilité dans une entreprise de travailler sur le dossier de

cette entreprise pendant dans les deux années qui suivent son départ de

l’entreprise concernée. Donc je n’aurais pas pu participer aux décisions

concernant le Pmu pendant une grande année. Je pense donc qu’il n’était pas

souhaitable que je rejoigne l’Arjel car, comme je vous l’ai dit, je crois que

tous les membres du collège doivent être opérationnels dès le premier jour et

sur l’intégralité des dossiers. »