Du beau monde au depart du "dominique giniaux

Autres informations / 25.05.2010

Du beau monde au depart du "dominique giniaux

 

Partants          

Chantilly, mercredi

Une placée de gr1, un gagnant de gr2 et un gagnant de listed

sont présents au départ du prix dominique giniaux (b), qui n’est pourtant

qu’une course à conditions. Contrairement à certaines courses du même niveau,

on ne retrouve pas d’anciennes gloires qui ont passé la main, bien au

contraire… dimanche, dans le prix d’ispahan (gr1) la ???jdg rising star

??goldikova (anabaa) a fait une véritable démonstration. Or, cette dernière

avait été battue en fin d’année 2009 – dans des circonstances défavorables, certes

– par une autre ???jdg rising star ?, sweet hearth (touch gold), dans le total

prix de la forêt (gr1). Un véritable petit exploit... Et sweet hearth sera au

départ de ce prix dominique giniaux. Pouliche un peu difficile, elle possède

beaucoup de vitesse et retrouve chantilly, un hippodrome qui lui a déjà réussi.

L’an dernier, pour ses débuts en france et sous l’entraînement d’alain de royer

dupré – elle avait couru à 2ans en italie –, elle s’y était en effet imposée.

Elle découvre un bon engagement mercredi et son classement dépendra avant tout

de son degré de préparation. Elle devra notamment faire face à deux concurrents

possédant des titres et ayant couru cette année. L’un des deux est la ???jdg

rising star ??russian cross (cape cross), impressionnant lauréat du prix guillaume

d’ornano (gr2) en 2008. Cheval assez lourd, il avait besoin de ses deux courses

de rentrée. En dernier lieu, il a mieux couru que ne l’indique son classement

(cinquième) dans le prix montretout (l). Sur la pente ascendante, il ne devrait

pas être loin mercredi, avant, certainement, de rejoindre le niveau qui est le

sien, celui des groupes. Il a également l’avantage de connaître chantilly,

puisqu’il s’y était imposé à 3ans, gagnant une course "b" de dix

longueurs.

Comme russian cross, unnefer (danehill dancer) a l’avantage

d’avoir déjà couru cette année. Il a terminé troisième du prix de montretout et

avait auparavant terminé deuxième de la ???jdg rising star ??byword (peintre

célèbre) dans le prix jacques laffitte (l). Un byword qui a répété au plus haut

niveau dimanche, terminant deuxième de goldikova dans le prix d’ispahan.

Unnefer peut trouver la distance de 1.600m un peu courte pour lui, mais il n’a

pas trop le choix des engagements. Il devra aussi rendre du poids à tous ses

rivaux.

Parmi les autres protagonistes au départ, notons la présence

de könig bernard (touch down) et darabani (fantastic light) qui, dans un grand

jour, ne sont pas loin de valoir une listed.