Faut-il être un stakes performer a 2ans pour remporter la "poule des pouliches" ?

Autres informations / 19.05.2010

Faut-il être un stakes performer a 2ans pour remporter la "poule des pouliches" ?

Après les poulains, voici la suite de notre étude sur les

gagnants des Poules d'Essai, cette fois-ci avec les femelles. Les gagnantes de

la "Poule des Pouliches" ont-elles été plus démonstratives que les

poulains depuis 1990 dans les Groupes à 2ans ? Non, si l’on se réfère aux

statistiques : les pouliches se révèlent le plus souvent à l’âge classique,

elle qui ont la réputation d'être en général plus précoces que les mâles.

 

62% des lauréates étaient des stakes performers à 2ans

Si 76% des vainqueurs de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

s’étaient placés ou avaient remporté un Groupe ou une Listed à 2ans, 62% des

pouliches ont pris des titres à ce niveau depuis 1990, avant de briller dans

leur "Poule". Seulement 19% des gagnantes de la "Poule" ont

enlevé un Gr1 à 2ans. Elles sont au nombre de quatre : Culture Vulture

(Timeless Moment), lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1), divine Proportions

(Kingmambo), vainqueur des Prix Morny (Gr1) et Marcel Boussac (Gr1), Zarkava

(Zamindar), gagnante elle aussi du "Marcel Boussac", et bien sûr la

lauréate 2010 de la "Poule", Special duty (Hennessy), qui a fait

siens les Cheveley Park Stakes (Gr1).

 

38% des gagnantes de Poule d’Essai sans performance de

Groupe à 2ans

38% des pouliches qui ont inscrit la "Poule" à

leur palmarès n’avaient pas couru dans des Groupes à 2ans. Un pourcentage à

comparer aux 24% des vainqueurs de la Poule d’Essai des Poulains. Huit pouliches sont dans ce cas :

darjina (Zamindar 2007), Tie Black (Machiavellian 2006), Torrestrella (Orpen

2004), Zenda (Zamindar 2002), Rose Gypsy (Green Desert 2001), Always Loyal

(Zilzal 1997), Ta Rib (Mr Prospector 1996) et East of the moon (Private Account

1994). Parmi ces pouliches, il y a les deux pensionnaires de François

Rohaut, Tie Black et Torrestrella, qui, comme la majorité des bons éléments du

professionnel palois, se sont rôdées en province en début de carrière, mais

aussi des étrangères comme Zenda, Rose Gypsy, une gagnante du team "Coolmore"

qui avait donc le même profil qu’Astronomer Royal (Danzig), ou Ta Rib. On

remarque ainsi que ce ne sont pas les pouliches possédant le moins de classe

qui n'ont pas couru de Groupe à 2ans car les deux grandes championnes Darjina –

gagnante du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) – et East of the Moon – lauréate

des Prix de Diane (Gr1) et Jacques Le Marois (Gr1) –, font partie de 38%.