"kauto" laisse ses adversaires "stone" pour ses debuts en steeple

Autres informations / 09.05.2010

"kauto" laisse ses adversaires "stone" pour ses debuts en steeple

 

AUTEUIL, Dimanche

 

 « Kauto Stone était

destiné au steeple. Il a sauté les gros obstacles comme s’il avait toujours

fait ça. » Jehan Bertran de Balanda est sous le charme de son pensionnaire, à

l’image des observateurs présents dimanche à Auteuil. Pour ses premiers pas sur

le steeple-chase dans le Prix James Hennessy (L), le frère du crack kauto Star

(Village Star), double gagnant du Cheltenham Gold Cup (Gr1), n’a fait qu’une

bouchée de ses adversaires. La rivière des tribunes, le gros open ditch, kauto

Stone (With the Flow) a enchaîné des sauts presque parfaits. Entre les deux

derniers obstacles, son jockey, Christophe Pieux, a jeté un coup d’œil sur sa

gauche : ses rivaux étaient déjà sollicités à la cravache. Lui n’avait pas

bougé. Pour finir, Kauto Stone a déposé ses rivaux, passant le poteau avec dix

longueurs d’avance sur ses adversaires. « C’est un poulain qui a beaucoup

d’action, nous a expliqué Jehan Bertran de Balanda. Aujourd’hui, il affrontait

un bon lot et la course a été régulière. Il était plus détendu car il n’est pas

facile. D’ailleurs, j’aurais pu le débuter plus tard mais Christophe Pieux

était "à pied". Je tenais vraiment à ce qu’il coure cette course. Il

n’est pas impossible qu’il coure le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1, 30/05). » Ce

serait en effet la suite logique pour le vainqueur du Prix Georges de Talhouët-Roy

(Gr2). L’an dernier, Long Run (Cadoudal), gagnant de cette épreuve, avait

terminé deuxième du "Ferdinand Dufaure" avant d’enlever le Prix

Maurice Gillois (Gr1). Kauto Stone est de ce bois-là et il ne devrait pas

quitter la France prochainement. Il devrait donc faire parler de lui sur les

gros obstacles où il a trouvé un rythme qui lui convient mieux. Tout en sachant

que Jehan Bertran de Balanda entraîne également la ??JDG Jumping Star ?katenko

(Laveron), appelée à se produire sur les gros obstacles à l’automne.

 

Le repos et l’automne pour Dulce Leo

Brillant vainqueur du Prix Philippe Ménager, Dulce Leo

(Priolo) a réussi son entrée parmi les meilleurs 4ans sur le steeple. Il a

terminé deuxième à l’issue d’une belle fin de course. Mais contrairement à ce

qui était prévu, il ne courra pas le Prix Ferdinand Dufaure, comme nous l’a

appris son entraîneur, David Windrif : « Il est battu par un très bon cheval.

Il n'y a rien à dire. On sera là à l'automne mais pour le moment, il va partir

au repos et ne va pas courir le Prix Ferdinand Dufaure. C'est un cheval qui

apprécie le terrain lourd, et puis, je ne voudrais pas lui donner la course de

trop. Il est encore bébé, pas mature. Il a progressé sur sa dernière course

d'après ce qu'il fait aujourd'hui. » Vainqueur du Prix Agitato, Punchy Style

(Poliglote) a très bien couru, se montrant tenace sur le plat pour conserver la

troisième place. La famille Filleul, propriétaire du poulain, nous a déclaré :

« C’est un poulain honnête et il fait ses performances. On l’a couru en haies

la dernière fois pour lui donner de la vitesse. Il a fait une faute à la

rivière des tribunes mais il a très bien fini malgré cela. » Invaincu en deux

sorties sur les gros obstacles, Sulon (Passing Sale) s’est rapproché avec

facilité au bout de la ligne d’en face. Mais il n’a pu changer de vitesse pour

finir avec ses 70 kilos, concluant septième.     

 

Cette drôle famille des "kauto" Cette année, la

mère de Kauto Stone, et donc de Kauto Star, est décédée. kauto Relka (Port

Étienne), restée inédite, était âgée de 16ans et n’a rien produit de très bon

mis à part Kauto Star et puis maintenant, on peut le dire, Kauto Stone.

Cependant, elle avait produit très régulièrement depuis 1997, naissance de son

premier petit "Kauto". La deuxième   

 mère, k a u t o r e t t e

(Kautokeino), qui s’est également montrée très prolifique, a donné kauto Ray

(Saint Cyrien), cinquième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), en 2005. Élevé par

Mme H. Aubert, Kauto Stone est issu d’un étalon, With the Flow, qui n’a pas

encore connu une grande réussite. Kauto Stone est le premier black type de

celui qui a remporté ses plus belles médailles sur 1.600 et 1.800m, un vrai

globe-trotter sous l’entraînement de Mme Christiane Head-Maarek. C’était la

première, et donc la dernière fois que Kauto Relka était présentée à With the

Flow. Mais en faisant ce croisement, Mme Aubert a répété une recette déjà

connue. Celle de son trois quarts frère, kauto the Flow, né trois ans plus tôt

de Kautorette et de With the Flow... comme son nom l’indique si bien !

 

Communiqué de France Galop

Le jockey Bertrand THELIER, tombé à l’occasion du PRIX WILD

MONARCH et n’étant pas en mesure de monter à nouveau, a été remplacé par le

jockey Benoît GICQUEL dans le PRIX JAMES HENNESSY, dans le PRIX INGRE et dans

le PRIX AMADOU.