Lumineux fait de l’ombre à ses adversaires

Autres informations / 20.05.2010

Lumineux fait de l’ombre à ses adversaires

Longchamp, jeudi Prix de Champerret (B)

C’est dans un éclair de classe que Lumineux (Motivator) a

remporté le Prix de Champerret (B). Le protégé d’André Fabre n’a pas rencontré

d’opposition dans la phase finale après avoir bénéficié d’un très bon parcours

dans le dos de l’animateur L’Amy Gaby (Muhtathir). « En dernier lieu, pour sa

rentrée, il courait déjà très bien, dans un lot qui s’est révélé très bon,

commente Olivier Peslier, son jockey. Aujourd’hui, il était un peu tendu en

début de parcours, il est parti comme pour aller devant. On a eu un bon

parcours dans un dos, puis lorsque je l’ai décalé, il a accéléré de lui-même.

J’ai été gentil avec lui et une fois seul devant, il était un peu regardant. Il

a de la marge et devrait monter là-dessus. » Lumineux a laissé ses poursuivants

à trois longueurs. Il restait sur une quatrième place dans une "B" à

Maisons-Laffitte pour sa première course à 3ans, où il concluait à une longueur

du lauréat Silver Pond (Act One), le futur vainqueur du Prix Hocquart (Gr2).

Une ligne flatteuse qu’il n’a pas manqué de mettre en valeur.

Lumineux était déjà un bon poulain à 2ans, il avait débuté à

la deuxième place du Prix Le Capucin (B), derrière la ???JDG Rising Star

??Planteur (Danehill Dancer), l’un des principaux prétendants au Prix du Jockey

Club (Gr1), puis avait été battu d’une tête par Celtic Celeb (Peintre Célèbre)

lors de sa deuxième sortie. Jusqu’à aujourd’hui, le représentant de l’écurie

Wertheimer & Frère était toujours tombé sur un os ; cette fois-ci, il n’y

avait personne pour l’empêcher de s’imposer et il entre enfin dans la lumière.                   

 

Ustilago vers le Derby allemand

À distance du lauréat, c’est Ustilago (Lando) qui a pris la

deuxième place. Ce poulain entraîné par Werner Baltromei a surpris tout son

monde en dominant ses adversaires au sprint. À l’issue de la course,

l'entraîneur n’a pas caché ses grandes ambitions. « Le cheval était encore trop

"bébé" lorsqu’il a débuté l’été dernier à Deauville. C’est un bon

cheval et il devrait probablement courir le Derby Allemand (Gr1). » Poulain

estimé, il avait débuté dans l’important Prix de Crèvecœur (F), une épreuve

dans laquelle il avait bien figuré sans être vraiment à la hauteur des bruits

qui couraient sur lui... Il n’a ensuite été revu que huit mois plus tard en se

classant seulement septième du Prix Saint James (F) à Longchamp. Ce jeudi, il a

toujours voyagé en troisième position, sur une deuxième ligne, nez au vent, et

a repoussé jusqu’au bout toutes les attaques et surtout celle de Meer Royal

(Meshaheer) qui a fini très vite en pleine piste.

 

Aux origines de Matiara et Marathon

Élevé par ses propriétaires, Lumineux est le premier produit

de Mydarshaan (Darshaan), une jument modeste qui était entraînée par Christiane

Head-Maarek.

Sa deuxième mère, Mypreciousprospect (Mr Prospector), est à

l’origine de cinq produits référencés pour quatre gagnants, dont Pony Girl

(Darshaan), qui s’est placée au niveau Listed sur 2.100m et qui est actuellement

la mère de trois poulains qui ne se sont pas encore exprimés en compétition.

Pour retrouver la richesse du papier généalogique de

Lumineux, il faut remonter à sa troisième mère, Most Precious (Nureyev), une jument

entraînée par Christiane Head-Maarek, qui a pris la deuxième place du Prix de

la Salamandre (Gr1) et la troisième du "Marcel Boussac" (Gr1). Elle

est ensuite devenue la mère de quatre chevaux black type dont les champions :

Matiara (Bering), une lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et

deuxième du Prix de Diane (Gr1), qui a ensuite été exportée outreAtlantique, où

elle a remporté un Gr1 avant de se blesser mortellement en compétition ; et

Marathon (Diesis), vainqueur du Prix du Muguet (Gr2), de deux Grs3 et troisième

du Prix d’Ispahan (Gr1).