Mellon martini en terrain souple

Autres informations / 03.05.2010

Mellon martini en terrain souple

CHANTILLY, Lundi

Prix des Fontaines (F)

Parfois, les courses se jouent sur des détails, ce qui est

bien plus souvent le cas dans les courses de débutants. La victoire de Mellon

Martini (Sadler’s Wells) dans le Prix des Fontaines (F) en est l’exemple

parfait. Le protégé d’Alain de Royer Dupré ne doit sa victoire qu’à lui-même

mais quelques paramètres l’ont certainement facilité. La décharge de son

jockey, Morgan Delalande, notamment, et son aptitude au terrain souple, ont

pesé au passage devant le disque final. « Le cheval est un peu difficile à

l’entraînement mais il réalise une performance intéressante, déclare son

mentor. Il a bien respiré et a été avantagé par l’assouplissement des pistes.

Le matin, il montrait moins de choses que Grey Legend (Vespone) qui s’est

classé quatrième. Ce dernier est un bon cheval mais il a pris l’avantage un peu

tôt et s’est arrêté. » Deuxième, Prince Bishop (Dubawi), n’a été battu qu’au

terme d’une vive lutte et bénéficiait aussi d’un paramètre qui a fait la

différence.

 

Le protégé d’André Fabre était en effet le seul des treize

partants à avoir déjà pris le départ d’une course Afasec,

qui permet aux chevaux de se familiariser avec les champs de courses et les

pelotons. En retrait du duo de tête, le chuchoté Straight Six (Starcraft) a

fourni un bon effort final pour subtiliser la troisième place à Grey Legend,

qui a coincé dans les cent derniers mètres.

 

Le fils d’une gagnante de Gr1 aux USA

Élevé par Swettenham Stud, Mellon Martini est le premier

produit de Sand Springs (Dynaformer). Cette dernière était une championne en

piste et a remporté les Diana Stakes (Gr1) à Saratoga et plus de 1.200.000$.

Elle a ensuite été vendue 2.300.000$ aux ventes d’élevage de Keeneland.

 

Communiqué de France Galop

A l'issue de la course, les Commissaires ont entendu le

jockey Dominique BŒUF en ses explications au sujet de l'accident survenu au

poulain BLUE BOOK à la sortie du dernier tournant. Ce dernier a affirmé que son

cheval s'était accidenté, sans qu'une faute ne puisse être imputée à l'encontre

de l'un quelconque de ses concurrents.