On va enfin savoir qui avait raison apres newmarket…

Autres informations / 22.05.2010

On va enfin savoir qui avait raison apres newmarket…

Le CURRAGH (IRe.), Dimanche

Etihad Airways Irish 1.000 Guineas (Gr1)

Pendant irlandais des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), les

Irish 1.000 Guineas (Gr1) vont permettre l’affrontement de plusieurs lignes et

aussi des différentes théories apparues suite au premier classique pour

pouliche de la saison. Pour rappel, il y avait eu deux pelotons, le bon, côté

corde, d’où a émergé Special Duty (Hennessy) et l’autre, le mauvais donc,

toujours en retard et dont la plus rapide, music Show (Noverre), s’est classé

sixième de la course. Pour beaucoup de (mauvais ?) perdants, cette scission et

le déroulement de la course expliquent la défaite de pouliches estimées comme Music

Show. Pourtant, deux semaines plus tard, Special Duty, considérée comme

chanceuse au vu des éléments racontés ci-dessus, a confirmé dans la Poule des

Pouliches. Sur tapis vert, certes, mais en laissant la meilleure impression

visuelle : celle d’une pouliche qui aurait gagné avec un meilleur parcours.

Dimanche, au Curragh, ce sera donc l’occasion de voir quelle théorie est la

bonne. Si le mauvais peloton a effectivement été désavantagé, Music Show doit

réaliser une bonne performance, comme Lady Darshaan (High Chaparral) d’ailleurs,

également battue à Newmarket. Sinon, peut-être ne sont-elles tout simplement

pas aussi bonnes que cela. Dans ce cas, Gile Na Greine (Galileo), troisième à

Newmarket en ayant failli venir tout rafler à la fin le long du rail, sera de

nouveau devant elles.

Cette édition des Guinées est donc très intéressante, même

si elle a rassemblé pléthore de pouliches. Dix-neuf en tout, ce qui a tendance

à laisser penser que beaucoup d’entraîneurs ont des doutes sur la qualité

globale du lot ou du moins sur la solidité des favorites. L’omniprésent Aidan

O’Brien, entraîneur du team Coolmore, aura cinq partants, contre une pour

Godolphin. La représentante de la casaque bleue est loin d’être une inconnue en

France, puisque c’est Anna Salai (Dubawi), bonne gagnante du Prix de la Grotte

(Gr3) et qui est, depuis, passée des boxes d’André Fabre à ceux de Mahmood Al

Zarooni.

 

une question de terrain pour music Show

Lauréate des Nell Gwyn Stakes (Gr3), Music Show est

entraînée par Mick Channon, qui n’a encore jamais remporté ces Guinées. Dans la

presse anglaise, il a expliqué concernant la candidature de sa protégée : «

Music Show n’est pas une pouliche très démonstrative le matin. Elle a bien pris

sa course dans les Guinées et a certainement progressé depuis Newmarket. Elle a

seulement fait un travail très poussé depuis. Nous arrivons au Curragh

confiants, car nous pensons avoir une première chance. Mais nous restons à la

merci du terrain. Un terrain trop souple diminuerait fortement ses chances. »

 

Gile Na Greine, la bonne ligne Dans les 1.000 Guinées, Gile

Na Greine a surpris en venant s’emparer de la troisième place. Avec un peu de

chance, Gile Na Greine aurait même pu s’imposer sur        le poteau…car Jacqueline quest (Rock of Gibraltar) empêchait

Special Duty de progresser. Logiquement, elle mériterait donc d’être la

favorite dimanche, ce qui ne sera pas le cas. Elle a l’occasion de prouver

qu’elle a été sousestimée, d’autant, comme l’a rappelé son mentor, qu’elle

avait pris un coup de cravache sur le nez dans les 1.000 Guinées. En théorie,

c’est finalement elle qui possède la ligne la plus solide grâce à sa troisième

place derrière Special Duty.

 

Lillie Langtry, meilleure O’Brien ?

Il est toujours difficile de prédire, quand Aidan O’Brien a

plusieurs partants dans une même course, lequel va finir devant les autres.

Ici, sa meilleure chance théorique est détenue par Lillie Langtry (Danehill

Dancer), qui a montré le plus de choses, puisqu’elle est placée de Gr1. Sur le

site de Coolmore, l’entraîneur a expliqué qu’elle s’était bien remise de la

blessure qu’elle avait contracté lors de son expédition au Breeders’ Cup.

Toutefois, l’entraîneur prévient qu’elle devrait progresser sur sa course de

dimanche. Dès lors, elle ne sera pas encore à 100%. Aidan O’Brien fonde

également quelques espoirs sur Remember when (Danehill Dancer), qui « a bien

gagné à Gowran Park et devrait bien s’adapter au Curragh » selon lui.

 

Le grand test d’Anna Salai

Enthousiasmante dans le Prix de la Grotte (Gr3), Anna Salai

a changé d’horizon, rejoignant l’équipe Godolphin basée à Newmarket et

l’entraînement de Mahmood Al Zarooni. On aurait volontiers fait d’elle une

favorite pour la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Dès lors, il est logique de

lui voir une chance dans l’équivalent irlandais, où elle a été supplémentée. Mais

le changement d’environnement lui sera-t-il profitable ? Sur le site de

Godolphin, son entraîneur explique : « Anna Salai s’est bien adaptée et est en

bonne forme. Elle monte de catégorie mais c’est une bonne pouliche et j’en

espère une belle performance dimanche. » Pour Simon Crisford, manager de

Godolphin, un terrain pas trop rapide ferait les affaires d’Anna Salai.

 

Lolly for Dolly, peut-être une phénomène…

Les Athasi Stakes (Gr3) sont une bonne ligne pour ces

Guinées. Cette année, c’est Lolly for Dolly (Oratorio) qui les a remportés. Un

petit exploit, car c’était seulement sa deuxième sortie publique. Son

entraîneur, Tommy Stack, réalise un excellent début de saison et Lolly for

Dolly, dont les limites sont mal définies, est peut-être une phénomène. Si c’est

le cas, elle peut toutes les battre.

 

Termagant, sur les traces d’Again

En 2009, c’était Again (Danehill Dancer) qui remportait ses

Guinées. À 2ans, elle avait déjà remporté un Gr1 dans les « Moyglare » (Gr1)…

une épreuve gagnée en 2009 par Termagant (Powerscount). Invaincue en deux

sorties, Termagant n’a plus été revue depuis le 30 août, ce qui pose donc des

interrogations concernant son degré de forme. Cela n’inquiète pas plus que cela

son mentor, Kevin Prendergast, qui a déclaré dans le Racing Post : « La

pouliche est vraiment très bien, vraiment fit. Elle n’a pas de préférence

concernant le terrain et si elle court bien dimanche, nous penserons alors

également aux Oaks pour elle. Vu ses origines, je pense qu’elle peut tenir. »

On ne connaît pas les limites de Termagant, qui tente un pari osé. Mais les

britanniques osent faire des rentrées dans des Classiques, même avec des

femelles. La championne Attraction (Efisio 5 victoires de Gr1) avait remporté

les 1.000 Guinées de Newmarket pour sa rentrée alors qu’elle n’avait plus couru

depuis le mois de juillet de ses 2ans.