Ou la belle histoire de protektor

Autres informations / 09.05.2010

Ou la belle histoire de protektor

AUTEUIL, Dimanche

Prix Girofla

« La victoire de Protektion me fait plaisir, d’autant

qu’elle fait partie de la première année de production de son père, Protektor,

un étalon qui m’a été recommandé par Antoine Lamotte que je tiens à remercier.

» Guy Cherel peut savourer la victoire de Protektion (Protektor) dans le Prix

Girofla, première grande confrontation entre les pouliches de 3ans. D’autant

que l’entraîneur mansonnien en est le co-éleveur avec sa compagne Isabelle

Pacault et qu’il a donc déniché l’étalon Protektor (Acatenango) en Allemagne :

« C’est un étalon qui était sous exploité dans son pays. Même s’il est ensellé,

il produit bien. J’ai pris ma voiture et j’ai été le chercher en Allemagne. Il

fait la monte au Lion-d’Angers, avec Califet. » Guy Cherel développe son

élevage et avec ses deux étalons, Califet (Freedom Cry) et Protektor, les

résultats sont au rendez vous. La preuve avec la pléiade de bons 4ans qu’il a

sous sa responsabilité. Mais l’entraîneur est aussi très bien armé chez les

3ans puisqu’il entraîne Salsa Melody (Kingsalsa) invaincue en deux courses à

Auteuil. Une Salsa Melody dont, cette fois, Protektion était débarrassée. La

pouliche de Gilbert Lenzi était en effet tombée sur sa compagne d’entraînement

lors de ses deux premières sorties. Attentiste, elle a laissé les deux

"Macaire", Las Ventas (Poliglote) et Princesse Lucie (Poliglote)

animer la course puis elle est venue prendre leur mesure avec courage sur le

plat. « Elle fait une excellente performance dans une course rapide, a ajouté

Guy Cherel. C’est une bonne jument qui a du métier et cela a fait la

différence. On est encore loin des Groupes et l’on va essayer de poursuivre sur

la même lancée. »

 

Las Ventas déçoit

Las Ventas nous avait enthousiasmés dans le Prix Géographie

en s’imposant de dix longueurs. Cette fois, elle nous a laissés sur notre faim.

À sa décharge, le terrain était plus souple et le rythme a été plus élevé que

lors de ses débuts. De plus, elle a galopé avec sa compagne d’entraînement

Princesse Lucie à ses côtés et cela a pu la contracter. Il faudra donc la

revoir. Quant à Princesse Lucie, elle confirme sa valeur en prenant une bonne

deuxième place.

 

La famille de batman Senora

Protektion provient de la famille de batman Senora

(Chamberlin) vainqueur du Prix La Haye-Jousselin (Gr1) 2003. Sa troisième mère,

Cartza (Carmarthen), est en effet la mère de ce très bon sauteur.

Mère de Protektion, Lesoquera (Lesotho) a été une bonne

jument en compétition. Déjà entraînée par Guy Cherel, elle avait gagné deux

fois en région parisienne et s’était classée cinquième du Prix Jean Stern

(Gr2). Protektion est son premier produit.

Père de Protektion, Protektor avait remporté sa première

course en France avec katria, une pensionnaire de Guillaume Macaire. C’était en

2008. En compétition, il a été un bon stayer, gagnant quatre épreuves de Groupe

et se plaçant vingt trois fois à ce niveau. En Allemagne, il n’a peut être pas

connu le succès escompté étant donné qu’il y a déjà beaucoup d’étalons

possédant de la tenue.