Palmier sort de l’ombre

Autres informations / 18.05.2010

Palmier sort de l’ombre

AUTEUIL, Mardi

Avant le Prix Mélinoir, Palmier (Brier Creek) restait sur

deux échecs à Cagnes-sur-Mer. Il ne s’était plus imposé depuis sa victoire dans

le Prix Rigoletto (L) et n’avait plus couru en haies depuis le 24 mai 2009.

Pour sa rentrée, le pensionnaire de François-Marie Cottin s’est imposé avec une

grande autorité, de cinq longueurs. Toujours dans le groupe de pointe, avec son

port de tête assez haut, Palmier avait la course à sa merci au franchissement

de la dernière haie et n’a pas connu d’inquiétude pour finir. Bon cheval,

capable de bien faire les haies ou le steeple, ce vainqueur du Prix Finot avait

rapidement montré de la qualité, mais peut quelquefois se montrer inconstant dans

ses performances.

Vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3), cokydal (Cadoudal)

a fait une plaisante rentrée : derrières les animateurs durant le parcours, il

s’est montré courageux pour conserver la troisième place sur le plat.

 

Le frère de Quolibet

Élevé par Yves d’Armaillé, Palmier est le frère de Quolibet

(Fragrant Mix), vainqueur du Prix Robert de ClermontTonnerre (Gr3) et deux fois

placé de Groupe sous l’entraînement de François Doumen.

Mère de Palmier, Goguette ii (Bayolidaan) a couru quatre

fois, sans succès. Après Quolibet, elle a eu deux femelles par shaanmer

(Darshaan) et un yearling par Fragrant mix (Linamix).