Pearl banks poursuit sa marche en avant

Autres informations / 26.05.2010

Pearl banks poursuit sa marche en avant

LYON-PARILLY, MERCREDI

Après des débuts victorieux un peu tardifs, au mois de

septembre de ses 3ans, Pearl Banks (Pivotal) a véritablement "éclaté"

cette année. Lauréate d’une bonne course à conditions à Saint-Cloud, elle a

ensuite gagné sa Listed à Cologne, en Allemagne. Mercredi, elle a confirmé ses

progrès en s’imposant dans le Prix René et Jacques Bedel (L), face à une

opposition de meilleure qualité qu’en Allemagne. En effet, son dauphin, Mores

Wells (Sadler’s Wells), est gagnant de Gr3 et venait de terminer deuxième du

Prix d’Hédouville (Gr3), et le troisième, Amico Mio (Best of the Bests), avait

gagné à Lyon l’an dernier la Coupe des 3 Ans (L). Jockey de Pearl Banks,

FrançoisXavier Bertras confiait après la course sur l’antenne d’Equidia : «

Elle confirme ses progrès et gravit les échelons. Elle peut encore monter de

catégorie. » À l’écoute des propos du jockey, il ne serait pas étonnant, par

exemple, de retrouver Pearl Banks au départ cet été d’une bonne course comme le

Prix de Pomone (Gr2 2.500m), remporté l’an dernier par sa compagne de couleurs

Armure (Dalakhani). En attendant, la forme continue pour François Rohaut qui

remporte une nouvelle course black type avec une de ses femelles en 2010.

Deuxième, Mores Wells est passé tout près de sa première

victoire de Groupe en France. Les pluies tombées en début de réunion ont aidé

ce cheval, tout comme elles ont favorisé Amico Mio, comme l’expliquait avant la

course Olivier Peslier, son jockey. Le représentant d’Andréa Ciampi a longtemps

fait illusion et prouve son retour en forme.

 

Le fils d’une lauréate de Gr1

Pearl Banks a été élevée par 6 C Racing, une entité

d’élevage d’Andreas Putsch, dont les chevaux, comme Pearl Banks, courent sous

les couleurs du Haras de Saint Pair. Pearl Banks est une fille de Pearly shells

(Efisio), qui était également entraînée par François Rohaut. Deuxième pour ses

débuts à La Teste à 3ans, elle a ensuite enchaînée cinq victoires consécutives,

dont la dernière dans le Prix Vermeille (Gr1) devant Ana Marie (Anabaa) et

Bright sky (Wolfhound). Pearl Banks est le troisième produit référencé de

Pearly Shells, qui produit plutôt des chevaux tardifs. La première, Propaganda

(Sadler’s Wells) n’a pas couru, et le deuxième, Pearly Wells (Sadler’s Wells),

a gagné deux courses en France. Pour sa deuxième course ce dernier a gagné de

dix longueurs à Lyon avant d’échouer au niveau Listed. L’an dernier, il a gagné

un gros handicap. Suite à Pearl Banks, Pearly Shells a eu un mâle en 2008 par

Galileo et une femelle en 2009 par Monsun.