Roatan dans un éclair de classe

Autres informations / 02.05.2010

Roatan dans un éclair de classe

LONGCHAMP, Dimanche

Prix de Gaillon (B)

Roatan (Daylami) a remporté très facilement le Prix de

Gaillon (B) et s’offre de nouvelles et grandes perspectives. « C’est un bon

cheval, il l’avait déjà prouvé à 3 et 4ans, confie Pascal Bary. Il progresse

encore et gagne vraiment plaisamment. C’est un cheval qui pourrait sans doute

être vu dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2). » Attentiste au sein du peloton

d’une course régulière, Roatan a bénéficié d’un excellent parcours. À quatre

cents mètres du but, un boulevard s’est ouvert devant lui alors qu’il semblait

déjà nettement au-dessus des autres. Lorsque Christophe Lemaire l’a sollicité,

il a déposé ses adversaires et notamment l’animateur los Cristianos (Gold

Away), qui s’est fait déposséder de la deuxième place sur le fil par almail

(Swain). « Il n’y a rien à dire, déclare Alain Couétil, le cheval a fait sa

course, il portait trois kilos de plus que les adversaires qui le devancent,

mais c’est une bonne course. » Roatan effectuait une rentrée après une absence

de près de six mois. Très à l’aise corde à droite, comme corde à gauche, dans

le bon terrain, comme dans le profond, Roatan est un cheval qui s’adapte à

tout. Lauréat du Prix Sagaro sur 3.000m en fin d’année dernière à SaintCloud,

il dominait Green Tango (Majorien) qui s’est classé troisième du Prix de

Barbeville (Gr3) ce dimanche à Longchamp.

 

Une bonne souche de l’élevage "niarchos"

Élevé par la famille Niarchos, Roatan est un fils de

Celestial lagoon (Sunday Silence), qui a remporté une "B" et pris la

troisième place d’une Listed à 2ans. Roatan est le frère de Maria Gabriella

(Rock of Gibraltar), une jument qui s’est illustrée sous les couleurs de

Jean-Claude Seroul et qui a remporté le Prix des Lilas (L), avant de prendre la

deuxième place du Prix Chloé (Gr3). Sa deuxième mère, metaphor (Woodman), s’est

elle classée deuxième d’une Listed à Saint-Cloud, elle est la fille de mystery

Rays (Nijinsky), qui a remporté les Prix Fille de l’Air (Gr3) et de Minerve

(Gr3).

 

Communiqué de france Galop

Les Commissaires ont ouvert une enquête d’office sur un

incident survenu dans la ligne d’arrivée pour examiner les conséquences

éventuelles du brusque changement de ligne de la pouliche FROZEN ARDOUR IRE

(Christophe Patrice LEMAIRE), arrivé 1er à environ 200 mètres du poteau

d’arrivée, sur la performance et la fin de course de la pouliche QUINTALINA

(Gérald MOSSE), arrivée 2ème , du poulain MESSIDOR USA (JOHAN VICTOIRE), arrivé

3ème , et de la pouliche OYERYZ (Pierre-Charles BOUDOT), arrivée 7ème . En

outre, les Commissaires ont enregistré une réclamation du jockey Johan VICTOIRE

estimant avoir été gêné par la pouliche FROZEN ARDOUR IRE. Après examen du film

de contrôle et audition des jockeys concernés les Commissaires ont maintenu le

classement à l’arrivée considérant que le mouvement de la pouliche FROZEN

ARDOUR IRE vers la corde n’avait pas empêché un concurrent d’obtenir une

allocation pour la pouliche OYERYZ ou une meilleure allocation pour le poulain

MESSIDOR USA qui a conservé la 3ème place et pour la pouliche QUINTALINA qui

avait précédemment été stoppé dans sa progression par le poulain EXECUTION IRE

qui faiblissait à environ 300 mètres du poteau.

En outre, les Commissaires n’ont pris aucune sanction à

l’encontre du jockey Christophe Patrice LEMAIRE qui a fait son possible pour

rectifier la trajectoire de sa pouliche sans commettre d’irrégularité.