Sandbar la méritante, maintenue après une enquête indécise

Autres informations / 08.05.2010

Sandbar la méritante, maintenue après une enquête indécise

Prix cléopâtre (Gr3)

À l’arrivée du Prix cléopâtre (Gr3), la sonnerie annonçant

une enquête a terni la joie dans le clan de la gagnante Sandbar (oasis dream). Les

différentes vues défilent sur les télévisions de l’hippodrome et chacun à une

version différente des faits. La ???JDG Rising Star ??Bahaama (anabaa) a fait

un écart, mais a-t-elle été gênée ? Et si oui, par qui ? « c’est sandbar qui

l’a gênée ! » « non, c’est la pouliche de ioritz qui lui a fait faire son

écart. » Bref, personne n’a vu la même chose. François rohaut, entraîneur de la

gagnante, commence à s'inquiéter : « Quand c’est long comme cela, ils

déclassent. » « ah non ! Ils maintiennent plutôt », lui répond un habitué des

hippodromes. Finalement, après une longue attente de presque vingtcinq minutes,

l’arrivée est maintenue. François rohaut peut souffler. Il a remporté le Prix

cléopâtre 2010 avec l'une de ses si bonnes pouliches cette année.

 

Sandbar, invaincue depuis le 8 octobre depuis sa première

victoire dans une "G" le 8 octobre, sandbar n’a plus connu la défaite.

En 2010, elle a couru trois fois à saint-cloud et n’y a jamais été battue. En début

de saison, les observateurs parlaient de sa forme qui primait sur la classe des

autres, mais au mois de mai, le jugement est sans appel : la pouliche est

bonne, tout simplement.

Ce samedi, à la différence de ses deux premières victoires à

saint-cloud, le terrain était bon, ce qui a avantagé sandbar. Elle avait

beaucoup plus d’action que dans le Prix rose de Mai (l), ce qu’approuvait

François rohaut, expliquant : « elle confirme tout le bien que l’on pense

d’elle. Elle a montré ce que je voulais voir dans ce terrain. Elle était

beaucoup mieux. En début de saison, nous avons profité qu’elle soit déjà lancée

pour gagner sa listed. Mais, désormais, elle reprend un programme

"logique". Nous lui avons laissé le temps de récupérer, car

auparavant elle avait couru deux fois en douze jours. Maintenant, concernant la

suite de son programme, nous allons en parler avec ses propriétaires. Rien est

défini. » sandbar n’est pas engagée dans le Prix de diane (Gr1), mais elle

l’est dans les oaks d’italie (Gr2), le 30 mai. « c’est une possibilité », commentait

François rohaut.                   

 

Belle confirmation de Pearl Away

Lauréate pour ses débuts d’une course "B", la

???JDG Rising Star ??Pearl Away est très estimée par son entraîneur, yves de

nicolay. Elle se présentait dans ce Prix cléopâtre avec l’expérience     d’une   seule

course    et sa deuxième place est donc

très encourageante. Yves de nicolay était d’accord sur ce point et nous disait

également : « elle n’est pas engagée dans le Prix de diane et je verrai avec

son propriétaire si on la supplémente. Je n’ai pas pu lui en parler. D’ailleurs,

je ne l’ai pas encore eu au téléphone concernant la course de Pearl away. » au

sujet du résultat de l’enquête qui aurait pu être profitable à Pearl away si

sandbar avait été rétrogradée -, yves de nicolay commentait : « Je ne suis pas

déçu, il n’y a pas lieu de l’être. Il n’y a pas de drame. » l’an dernier, dans

ce même Prix cléopâtre, yves de nicolay avait vu sa pouliche, Excellent Girl (exceed

and excel), deuxième au passage du poteau, être rétrogradée à la troisième

place.

 

Bahaama s’est appuyée sur les autres sandbar a dû batailler

un peu pour avoir le passage. Ensuite, elle était assez nettement devant

Bahaama quand celle-ci a penché. Pilote de Bahaama, olivier Peslier nous

racontait : « en fait, Bahaama a voulu pencher. Elle a pris un peu peur et

c’est elle qui est venue sur les autres. » Enfin, concernant la performance de

sa pouliche, il poursuivait : « Je l’ai montée à côté du leader. Un terrain

plus souple aurait été mieux pour elle. Elle a fait ce qu’elle a pu. »

 

Une belle souche "O’Reilly"

Elevée par Petra Bloodstock agency ltd, sandbar provient

d’une souche intéressante de cet élevage. Sa troisième mère, Sahara Sun

(alysheba), trois fois placée de listed, a produit Sahara Slew (seattle slew),

gagnante de Gr2 à ascot. Sahara sun est une fille de la prolifique Salpinx (northern

dancer), lauréate du Prix du conseil de Paris et deuxième du Prix vermeille

(Gr1). Mère de sandbar, Shifting Sands (hernando) a gagné deux courses dont

l’important Prix de la chapelle (F). Elle s’est aussi classé quatrième du Prix vanteaux

(Gr3) avant de prendre deux places dans des courses principales. Sandbar est

son premier vainqueur. En 2008, shifting sands a donné naissance à une femelle

par Dubaï Destination et en 2009 à un mâle par Shirocco.

Sandbar est aussi la nièce de Sundacer (hernando), lauréate

vendredi à deauville du Prix de la chesnaye (F)

 

Communiqué de france Galop

Agissant d’office, les commissaires ont ouvert une enquête

sur le déroulement de l’arrivée pour examiner notamment les causes et les

conséquences des difficultés à progresser rencontrées, à environ 200 mètres de

l’arrivée, par la pouliche baahama (ire) (olivier Peslier), arrivée 4ème.

Après examen du film de contrôle et audition des jockeys

ioritz mendizabal (heaven’s vault ire), arrivé 3ème, olivier Peslier et

François Xavier Bertras (sandbar (GB)), arrivé 1er, les commissaires ont

maintenu le résultat de la course, considérant que la pouliche baahama (ire)

s’était rapprochée de la corde, peu avant le mouvement vers l’extérieur de la

pouliche sandbar (GB), le jockey olivier Peslier ayant de lui-même arrêté de

cravacher sa pouliche pour la reprendre aux bras et que l’incident constaté

n’était pas dû dans ces conditions à une irrégularité de la pouliche sandbar (GB).