Sea wind et l’ombre du "juigne

Autres informations / 09.05.2010

Sea wind et l’ombre du "juigne

CHANTILLY, Lundi

Prix du Mont Pagnotte (B)

Le Prix du Mont Pagnotte (B) est l’un des derniers tremplins

pour le Prix du Jockey Club (Gr1) mais aussi le point de départ de certains

chevaux qui s’orientent vers les 2.400m du Grand Prix de Paris (Gr1). Disputée

sur 2.000m, cette épreuve a toujours réuni un lot de chevaux estimés. Le

gagnant        de        l’"Arc" 2006,   Rail  Link (Dansili), y avait fait ses débuts

officiels en compétition, où il concluait deuxième. Cette année, ils sont sept

à prétendre succéder à Almail (Swain). Parmi les prétendants, retenons la candidature

de Sea Wind (Danehill Dancer), qui reste sur une bonne deuxième place lors de

ses débuts dans l’important Prix Juigné (F) à Longchamp. Le 3ans de Robert

Collet va tenter de confir mer cette bonne ligne. Chose qu’a déjà fait Silver Pond

(Act One), le lauréat de Longchamp, qui a ensuite doublé la mise à Maisons-Laffitte

en remportant le Prix Comrade (B). Récemment, c’est le protégé de David Smaga

Don bosco (Barathea) qui a donné un peu plus de crédit au "Juigné" en

dominant le Prix Saint-James (F), devant des chevaux estimés.

 

Deux débutants bien nés

Deux chevaux totalement inédits vont faire leurs débuts en

compétition dans le Prix du Mont Pagnotte. Le protégé d’André Fabre, Air

Trooper (Monsun), est issu d’une lauréate de Gr3 en Allemagne sur 2.400m.

keralino (Singspiel) est, lui, entraîné par Carlos Laffon-Parias et né de

keraka (Storm Bird), une lauréate de Gr3 en Irlande à 2ans, qui a ensuite donné

keramani (Linamix), troisième du Prix de la Porte Maillot (Gr3). André Fabre

sera doublement représenté dans cette épreuve, Tiananmen (Tiger Hill),

cinquième en débutant d’une "B" à Longchamp, avait réalisé une bonne

fin de course et devrait nettement progresser.

 

Un voyageur ambitieux

Hans-Walter Hiller a fait un long voyage pour présenter

Classic Hero (Königstiger), un poulain qui s’est illustré une fois en France en

octobre dernier à Deauville dans le Prix de la Pommeraie (F), où il se classait

deuxième. Il devançait sur le sable des poulains comme Paris Vegas (Maria’s

Mon), le gagnant du Prix Policeman (L) et Makani (A. P. Indy), quatrième du

Prix de Fontainebleau (Gr3).