Semos, sur une simple accélération

Autres informations / 27.05.2010

Semos, sur une simple accélération

LONGCHAMP, JEUDI

 « Semos s’est imposé

en quelques foulées et dans nos courses françaises, c’est toujours bon de

pouvoir changer de vitesse rapidement. » La victoire de Semos (American Post),

dans le Prix du Musée Carnavalet (F), a séduit Alain de Royer Dupré. De fait,

Semos a su faire la différence grâce à un beau changement de vitesse dans les

deux cents derniers mètres. Attentiste parmi les derniers, il s’est rapproché

en pleine piste avant de clouer sur place ses rivaux. « c’est un poulain qui a

été long à trouver son équilibre physique, a ajouté l’entraîneur cantilien. Il

avait effectué un dernier galop plaisant. C’est un cheval qui a une bonne

accélération tout en couvrant beaucoup de terrain. » Jockey du poulain de

Malcolm Parrish, Gérald Mossé a avoué : « Il le fait sur sa classe. » En effet,

même s’il s’est sorti de l’état du terrain, ce soudain assouplissement n’est

pas forcément un avantage pour Semos. Néanmoins, il faut souligner qu’il est

issu d’american Post, un fils de Bering, ce qui offre tout de même certaines

garanties lorsque les pistes s’alourdissent. C’est d’ailleurs un autre fils

d’un étalon – Pivotal (Polar Falcon) – produisant des chevaux allant dans le

terrain profond – qui a conclu deuxième : Patterning, le frère de la jdg Rising

Star ??antiquities (Kaldounévées), deuxième du Prix Cléopâtre (Gr3). Très

plaisant au rond de présentation, le pensionnaire d’André Fabre a donc confirmé

en piste.

 

Le favori Big Hope troisième

Objet de bruits favorables avant la course, Big Hope (Rock

of Gibraltar) est parti avec le statut de favori. Il a terminé troisième après

avoir semblé capable de s’imposer lorsqu’il s’est rapproché au Pavillon. « Il

court très bien, d’autant que c’est un poulain tardif et je suis satisfait de

ses débuts, nous a confié son entraîneur Élie Lellouche. Ce n’était pas évident

en plus sur ce terrain. »

Un fils de Semire

Élevé par Georges Sandor, Semos est un fils de la bonne

Semire (Mizoram), gagnante du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) à

Vichy, deuxième du Prix de Bagatelle (L) et troisième du Prix Miesque (Gr3).

Semire courait sous l’entraînement de Corine Barande-Barbe. Elle a donné un

vainqueur, avant Semos, Szerelem (Canyon Creek), un cheval utile que l’on a

déjà vu à l’honneur sur la piste en sable fibré. Il était d’ailleurs en piste

jeudi à Longchamp, mais n’a pu faire l’arrivée.

Semos est aussi le neveu de la précoce Leila (Lahint),

quatre fois placée de Groupe à 2ans et troisième du Prix Robert Papin (Gr2).

Princesse Flor (Florin), troisième mère de Semos, a produit

Balsam (Maelstrom Lake) vainqueur de Gr3 sur 3.000m et de Listed.