Seul, face a 18

Autres informations / 30.04.2010

Seul, face a 18

Fascinés par St Nicholas Abbey, on en oublierait presque ses

dix-huit adversaires. Le premier d’entre eux est   elusive pimpernel (Elusive Quality). Il a contre lui d’avoir été

sèchement battu par le "Saint" dans le Racing Post Trophy            (Gr1).  Mais c’était l’an dernier, et ils n’avaient que 2ans. Les chevaux

changent d’une année sur l’autre… Principal atout dans le jeu du protégé de

John Dunlop : il a fait sa rentrée – victorieuse – dans la principale

préparatoire aux

2.000   Guinées, les Craven

Stakes (Gr3), sur ce même parcours. Le petit hic, c’est qu’aucun de ses

adversaires des "Craven" n’est au départ des "Guinées".

Vient ensuite canford cliffs (Tagula), entraîné par un homme

déjà trois fois au palmarès, Richard Hannon. L’an dernier, il avait fini

troisième, dans un mouchoir de poche, du Prix Morny (Gr1), à la lutte avec

Arcano et Special Duty. Et cette année, il a lui aussi l’avantage d’avoir fait

sa rentrée – 2e de Dick Turpin (Arakan) dans les Greenham

Stakes (Gr3), la préparatoire aux "Guinées" qui a

lieu sur les 1.400m de Newbury. Ce jour-là, Dick Turpin signait la plus belle

performance de sa carrière. Toutefois, Richard Hannon, qui entraîne les deux

chevaux, préfère légèrement Canford Cliffs à Dick Turpin.

Par ailleurs, dans la catégorie "Chevaux de Gr1 à 2ans

qui aimeraient le rester à 3ans", citons les deux "Maktoum" al

Zir (Medaglia d’Oro), casaque Godolphin, et awzaan (Alhaarth), casaque Hamdan.

Al Zir a fait partie des victimes de St Nicholas Abbey dans le Racing Post

Trophy, troisième à plus de six longueurs. Et Awzaan reste sur une facile

victoire dans les toujours relevés Middle Park Stakes (Gr1, 1.200m, Newmarket),

devant un certain Radiohead… Et enfin, il y a makfi (Dubawi). La belle

histoire. Payé

26.000 Guinées seulement à l’automne dernier à Newmarket.

Une jeune casaque, celle de Mathieu Offenstadt, dont c’est le premier gagnant

de Groupe. Un poulain invaincu en deux sorties. Impérial dans le Djebel (3

longueurs), alors qu’il n’était pas à 100% de ses moyens, comme l’a confirmé

récemment Mikel Delzangles. Un cheval maniable, qui sera servi par une piste

assez souple… Bref : le droit de participer, le droit de rêver et le droit de

gagner.