Shimraan fait sensation pour venir à bout de mashoor

Autres informations / 11.05.2010

Shimraan fait sensation pour venir à bout de mashoor

RÉSULTATS

MAISONS-LAFFITTE, MARDI

Prix Sanctus (B)

Il n’y a eu que deux poulains sur les sept partants dans ce

Prix Sanctus (B) à Maisons-Laffitte, celui d’André Fabre, Mashoor (Monsun) et

celui d’Alain de Royer Dupré, Shimraan (Rainbow Quest).

C’est ce dernier qui a finalement triomphé devant le premier

nommé, en le dominant dans les dernières foulées. Shimraan était l’un des deux

débutants et bénéficiait donc de trois kilos d’avantage sur Mashoor, qui venait

de remporter son maiden sur la piste clodoaldienne. Après avoir patiemment

attendu dans le sillage des animateurs,            Shimraan

s’est décalé dès l’entrée de la dernière ligne droite, pour fournir son effort.

Le représentant de Son Altesse Aga Khan a alors réalisé une excellente fin de

parcours. Il a déployé de grandes foulées et a placé la seconde accélération

qu’ont la plupart des bons chevaux. Mashoor avait préalablement créé de gros

écarts dès le début de la longue ligne droite mais n’a pas pu résister à

l’ultime offensive de Shimraan. Une encolure sépare les deux premiers tandis

que nepomucène (Canyon Creek), leur premier poursuivant, pointe à dix

longueurs. Shimraan dispose d’un papier génétique exceptionnel, mais cela ne suffit

pas toujours pour triompher en débutant dans une "B" à 3ans. Cette

performance incite à croire en un très bon poulain et nous lui décernons à ce

titre une

???JdG rising Star ?. Engagé dans les principaux Grs1 sur

des distances supérieures à 2.000m, Shimraan a fait des débuts trop tardifs pour

participer aux différents"Derbies" européens, mais pourrait bien être

un potentiel candidat à la succession de Cavalryman (Halling) à l’occasion du

Grand Prix de Paris (Gr1 – 2.400m), dans lequel il est engagé. Toutefois, ses

origines lui accordent beaucoup de tenue et il pourrait alors voir plus loin

que la distance de 2.400m à l’avenir.

 

Une famille Aga khan très vivante

Élevé par l’Aga Khan Stud, Shimraan fait partie d’une des

familles les plus vivantes de l’élevage princier.

Il est le premier produit de Shemriyna (King of Kings), qui

a remporté son maiden sur 2.100m avant d'entrer au haras. Cette dernière est

une fille de Shemaya (Darshaan), qui a gagné son black type à Longchamp sur 1.800m

dans le Prix Casimir Delamarre (L). La richesse du papier génétique de

Shimraan, vient de sa troisième mère Shemaka (Nishapour), qui a remporté le

Prix de Diane (Gr1) en 1993 ainsi que deux Grs3, avant de devenir la mère de

trois juments black type dont Shemima (Dalakhani), lauréate de deux Grs3 sur

2.000 et 3.000m et Shemala (Danehill), lauréate d’une Listed à Vichy et mère de

Shemiyla (Dalakhani), qui a remporté cette année le Prix Allez France (Gr3)

pour sa rentrée sur les 2.000m de la piste de Chantilly.

En fouillant dans ses origines, on retrouve la présence de

nombreux champions comme Shakapour (Kalamoun), lauréat du Grand Prix de

Saint-Cloud (Gr1), Shahrastani (Nijinsky), vainqueur des derbies anglais et irlandais

(Grs1).