Super saver offre un doublé à calvin borel

Autres informations / 02.05.2010

Super saver offre un doublé à calvin borel

CHURCHIll

dOWnS, Samedi

Lauréat du Kentucky Derby (Gr1) 2009 avec mine that Bird

(Birdstone), le jockey américain Calvin Borel a récidivé en remportant

l’édition 2010 avec Super Saver (Maria’s Mom). Il a même remporté trois des

quatre dernières éditions du Derby américain puisque c’était déjà lui qui

triomphait en 2007 avec Street Sense (Street Cry). Dans son jardin de Churchill

Downs, Calvin Borel a monté une course parfaite pour mener Super Saver à la

victoire. Attentiste au cœur du peloton, il s’est faufilé entre ses adversaires

dans le dernier tournant et a abordé la dernière ligne droite en tête pour

finalement s’imposer avec plus de deux longueurs d’avance. L’entraîneur du

lauréat, Todd Pletcher, confiait à l’issue de l’épreuve. « J’ai déjà dit que

Calvin Borel est un grand jockey où qu’il soit, mais à Churchill Downs, il est

meilleur de cinq longueurs. »

Le mentor de Super Saver remporte son premier Kentucky Derby

grâce aux talents conjugués de son jockey et de son poulain qui s’est

remarquablement comporté sur une piste rendue pénible par les précipitations.

Le Kentucky Derby était l’une des rares épreuves qui manquait à son palmarès et

la malédiction est enfin rompue. Pourtant, les choses étaient mal engagées

lorsque son protégé et favori de l’épreuve, Eskendereya (Giant’s Causeway), devait

renoncer à la lutte une semaine avant la course à cause d’une blessure. « Les

gens n’arrêtaient pas de dire qu’on allait inscrire notre nom au palmarès. Je

n’ai rien pris pour acquis. C’est sacrément bon », poursuit l’entraîneur. Super

Saver se plaçait comme le deuxième favori de l’épreuve après looking at lucky

(Smart Strike), qui a dû se contenter de la sixième place. C’était la troisième

fois que Calvin Borel montait Super Saver et le couple ne s’est jamais classé

plus loin que deuxième. Cette défaite a eu lieu à l’occasion de l’Arkansas

Derby (Gr1), une préparatoire au Kentucky Derby, où ils n’étaient battus que

d’un nez. « La première fois que j’ai monté Super Saver, j’ai gagné de bout en

bout mais lors de la dernière course, je l’ai caché et j’ai beaucoup appris sur

lui, a confié le jockey. »

Derrière le lauréat, c’est Ice Box (Pulpit) qui a pris la

deuxième place, au terme d’une superbe fin de course. Ice Box venait de

remporter le Florida Derby (Gr1) et a devancé d’une tête Paddy O’Prado (El

Prado), qui restait, quant à lui, sur une deuxième place dans le Toyota Blue

Grass Stakes (Gr1) à Keeneland. Quant à Julien Leparoux, qui était associé au

protégé de Jeremy Noseda, awesome act (Awesome Again), il n’a jamais pu se

montrer menaçant et son partenaire a, semble-t-il, beaucoup souffert des

projections.