Supplémentation gagnante pour kite wood

Autres informations / 23.05.2010

Supplémentation gagnante pour kite wood

Prix Vicomtesse Vigier (Gr2)

Seul concurrent supplémenté au départ du Prix Vicomtesse

Vigier (Gr2), Kite Wood (Galileo) a totalement justifié le choix de son

entourage. Vite en tête, puis ralenti dans le haut de la montée par ce diable

de Lanfranco Dettori, il est reparti avec autorité dans la ligne droite sous

l’attaque de Kasbah Bliss (Kahyasi) qui a bien fini. « C’est un très bon cheval

qui a bien évolué physiquement durant l’hiver, nous a déclaré son entraîneur,

Saeed bin Suroor. Le Gold Cup d’Ascot (Gr1) est une possibilité mais nous

allons d’abord voir comment il rentre de cette course avant de faire un choix

sur son prochain engagement. » Frankie Dettori pense détenir un bon stayer,

comme il l’a expliqué au micro du cheval émetteur : « L’an dernier, il avait

déjà fait ses preuves sur les longues distances. Il avait aussi couru le Derby

d’Epsom (Gr1,

9e). C’est un bon cheval avec lequel on peut penser au Gold

Cup. » Le cheval de Godolphin n’est en effet pas "sorti" de nulle

part. Il avait de sérieuses références en dépit de son échec dans le Derby. Il

avait enlevé deux Grs3 sur longues distances dès l’été, avant de se classer

deuxième d’un St Leger (Gr1) qui ne s’est pourtant pas avéré comme un grand

cru. Programmé pour être un bon stayer, ce cheval au physique imposant pourrait

s’immiscer parmi l’élite européenne d’autant que sa musique, hormis son échec à

Epsom, est plutôt régulière.

 

Kasbah Bliss : en route pour ascot

Ascot, il en sera aussi question pour le pensionnaire de

François Doumen, qui a pris sa revanche sur Blek (Chichicastenango) tout en

tombant sur une course avec un rythme peu rapide. Il conclut deuxième de

nouveau. « C’est une course que le cheval de tête a un peu "volé",

nous a expliqué l’entraîneur cantilien. Au moment où il a accéléré, nous étions

à la traine. Je pense qu’avec un train à l’anglaise, qui roule du début à la

fin, on verra les valeurs s’inverser. Sa préparation est axée sur le mois de

juin et j’espère qu’il lui reste encore quelque chose, mais je ne pense pas me

tromper. Il devrait aller sur le Gold Cup d’Ascot. »

 

Blek : « Je ne pense pas que l’on ira à ascot courir le Gold

Cup »

Le cheval d’Alain Maubert, vainqueur du Prix de Barbeville

(Gr3), a attaqué dès l’entrée de la ligne droite, comme à son habitude. Mais

tout en étant très courageux, il a dû se contenter d’une bonne troisième place.

« Il n'y a rien à redire, raconte Élie Lellouche. Le cheval court bien. Il a

été le premier à attaquer, c'est comme cela qu'il faut le monter. Il est battu

par de bons chevaux et n'avait pas vraiment son terrain aujourd'hui. Je ne

pense pas que l’on ira à Ascot courir le Gold Cup. Le terrain sera bon et il

sera sans doute obliger d'aller devant. Ce n'est pas évident. »

 

 

le cousin d’indian Haven

Élevé par Elsdon Farms, Kite Wood est le cousin d’indian

Haven (Indian Ridge), vainqueur des Irish 2.000 Guineas (Gr1) et Count Dubois

(Zafonic), un champion à 2ans en Italie, gagnant du Gran Criterium di Milano

(Gr1).

Tante de Kite Wood, madame Dubois (Legend of France) a gagné

le Prix de Royallieu (Gr2) et les Park Hill Stakes (Gr2).

On relève aussi deux noms connus dans la famille de Kite

Wood : Daggers Drawn (Diesis), vainqueur des Richmond Stakes (Gr2), au niveau

de sa deuxième mère, et surtout celui d’Evading Tempête (Dubai Destination),

lauréate du Premio Regina Elena (Gr3) pour l’entraînement de François Rohaut cette

année, qui appartient elle aussi à la famille de Shadywood (Habitat) deuxième

mère de Kite Wood.

Mère de Kite Wood, Kite mark (Mark of Esteem) a donné quatre

vainqueurs et Kite Wood est le meilleur. En 2009, elle a eu un mâle par Teofilo

(Galileo).

Fait amusant, Kite Wood est un "Godolphin" fils de

Galileo (Sadler’s Wells), or, on sait que les "Bleus" n’achètent pas

(ou très peu) de chevaux provenant d’étalons "Coolmore".