Tin horse, la nouvelle bombe de didier guillemin

Autres informations / 10.05.2010

Tin horse, la nouvelle bombe de didier guillemin

RÉSULTATS

CHANTILLY, Lundi

Depuis le début de la saison, Didier Guillemin ne cesse de

s’illustrer avec ses 2ans (cf. statistiques en page 8). Lundi, à Chantilly, il

présentait Tin Horse (Sakhee), qui, déjà, au rond, était le concurrent le plus

recommandable. En course, après avoir attendu, il a laissé sur place ses rivaux

lorsqu’il est venu à l’extérieur dans les trois cents derniers mètres. Finalement,

l’écart au poteau est de trois longueurs, signe de la marge qui séparait Tin

Horse de ses rivaux. Jockey du lauréat, Thierry Jarnet expliquait après la course

: « Le cheval était relax en partant, tout en étant un peu prudent parmi les

chevaux. Je l’ai laissé glisser dans le peloton et il a ensuite bien accéléré

devant les tribunes. Le chrono final est bon, pourtant je n’avais pas

l’impression d’aller vite. Il gagne avec la manière et devrait monter en

condition sur cette course. » Avec Chinese Wall (Aussie Rules), qui défend

également la casaque de la marquise de Moratalla, Tin Horse est le meilleur

élément de 2ans présenté par Didier Guillemin. Tin Horse a bouclé les 1.000m de

la ligne droite de Chantilly en 58’’90, alors que le record sur ce parcours est

de 56’’40.

 

Oloha appelée à progresser

Attentiste derrière l’animatrice réalisatrice (Numerous),

Oloha (Muhaymin) s’est bien défendue dans la phase finale pour prendre la

troisième place. Elle est entraînée par Christian Baillet, qui nous racontait

après la course : « Elle fait partie des bons éléments de l'écurie. Si elle

était un peu en retard dans son travail, elle allait avec ceux qui ont déjà

gagné. Elle confirme l'impression qu'elle nous laisse le matin. » Réalisatrice,

quant à elle, a montré beaucoup de vitesse. Partie le plus à l’extérieur

(stalle 12) elle est venue s’installer très vite en tête. Elle n’a pas vraiment

craqué pour finir et se classe deuxième.

 

Un croisement tenue/précocité

Il est étonnant de voir un produit de sakhee débuter aussi

tôt. En effet, ce lauréat de l’"Arc" en 2001 était plutôt un cheval

de distance. Mais il avait quand même gagné deux fois à 2ans, en septembre et

en octobre, sur 1.600m. Côté maternel, Joyeuse Entrée (Kendor), la mère de Tin Horse,

défendait également la casaque de la marquise de Moratalla. C’était une jument

assez précoce, lauréate de quatre de ses cinq sorties à 2ans. Elle a gagné en

débutant le Prix de Doullens (B), début mai, avant de gagner en juillet le Prix

Roland de Chambure (L), puis le Prix d’Aumale (Gr3).

Au haras, elle est devenue la mère de Becomes You (Lomitas),

lauréate à 2ans du Baileys Critérium de l’Ouest (L). Deuxième mère de Tin

Horse, Cape of Good Hope (Crystal Glitters) avait également débuté

victorieusement à 2ans, à Dax.