Un grand test pour maria royal

Autres informations / 15.05.2010

Un grand test pour maria royal

Le Prix de la Seine (L) est la première étape qui mène aux

Groupes pour pouliches sur la distance classique que sont les Prix de Royaumont

(Gr3) et de Malleret (Gr2). Auparavant, elle pouvait aussi servir de tremplin

pour le Prix de Diane (Gr1), mais ce n’est plus vraiment le cas, d’autant que

cette course principale se court sur 2.200m. Elles seront six à prendre part au

Prix de la Seine 2010 parmi lesquelles maria Royal (Montjeu) qui a fait belle

impression en s’imposant pour ses débuts dans le Prix de la Celle Saint-Cloud

(F). Dimanche, elle passe un sérieux test avant de participer aux Groupes.

Après une course AFASEC qui ne lui a rien appris d’après son entraîneur Alain

de Royer Dupré, elle a su placer un beau changement de vitesse pour transpercer

le peloton. À l’issue de la course victorieuse de Maria Royal, Alain de Royer

Dupré nous avait déclaré : « Aujourd’hui, elle me fait une très bonne

impression. Volontairement, on ne l’a pas beaucoup travaillée le matin. C’est

une fille de Montjeu et elle possède son caractère. On lui a mis un bonnet

parce que le matin, elle a peur du moindre bruit, mais il n’est pas impossible

qu’on le lui enlève la prochaine fois. » La distance est dans ses cordes et

malgré son manque d’expérience, on peut la voir enlever cette Listed pour ses

nouvelles couleurs, celles de Slim Chiboub.

 

Seeking Solace sur plus long et plus souple Seeking Solace

(Exceed and Excel) ne nous avait pas laissés de marbre pour sa rentrée à

Saint-Cloud en terrain lourd. La pensionnaire d’André Fabre s’était imposée

avec brio. Ensuite, elle a couru proprement dans le Prix Pénélope (Gr3) concluant

quatrième. Avec le retour de la pluie et une distance plus longue, elle devrait

fournir une belle performance. À l’occasion du Gr3 clodoaldien, elle a devancé

Plume Rose (Marchand de Sable), qui revoit ses ambitions à la baisse et Ginger

Bazouka (Okawango), plaisante lauréate en début d’année, deux pouliches qu’elle

retrouvera.

 

La marge de progression d’hafjell

hafjell (Tiger Hill) n’a que deux courses au compteur. L’une

gagnante à Cholet et l’autre à Saint-Cloud, où elle a terminé troisième dans un

lot de bonne facture. Acquise 140.000€ à Deauville, elle est le premier partant

de Patinack Farm (Nathan Tinkler) en France et, pour ses

débuts, son entraîneur Richard Gibson, s'était dit très

satisfait. Elle n’a pas eu à puiser dans ses réserves pour ses deux seules

sorties et l’on peut s’attendre à la voir accuser des progrès d’autant que

l’allongement de la distance devrait la favoriser.

Titulaire également de deux sorties, la bien née Never

Forget (Westerner) a ouvert son palmarès pour sa deuxième sortie dans un bon

style. Visiblement, la protégée d’Elie Lellouche comprend vite ce qu’on lui

demande et peut surprendre pour une bonne place.