Un visa pour gravir les échelons

Autres informations / 18.05.2010

Un visa pour gravir les échelons

SAINT-CLOUD, MERCREDI

Disputé sur le mile, le Prix Verso II (B) a réuni huit 3ans

dont plusieurs espoirs. Des poulains qui, avec un bon résultat, devraient être

revus en société plus huppée. Lauréat de cette épreuve l'an dernier, cashelgar

(Anabaa) était ensuite parti favori du Prix Eugène Adam (Gr2) dans lequel il

avait pris la quatrième place.

 

Les trois atouts d'andré Fabre

Si Alain de Royer Dupré a sellé les deux premiers de la

précédente édition, André Fabre va tenter de faire aussi bien, sinon mieux.

L'entraîneur cantilien présente trois de ses pensionnaires : chasing halos

(Elusive Quality), la ??JdG rising  star  ???Lochinver (Kingmambo)   et   Barbegal (Elusive Quality).

Deuxième en débutant à Fontainebleau, Chasing Halos a fait sien

le Prix d'Escoville (D), le mois dernier à Longchamp. Un succès d'autant plus

convaincant que cette "D" a pris de l'envergure au cours des

dernières années. Les victoires de Golden century (El Prado) l'an dernier, et Falco

(Pivotal), en 2008, lesquels allaient ensuite respectivement remporter le Prix

Daphnis (Gr3) et la Poule d'Essai des Poulains (Gr1), en attestent. Chasing

Halos disposait d'un engagement dans la Poule d'Essai des Poulains mais pas

dans le Prix du Jockey Club (Gr1) ou le Grand Prix de Paris (Gr1), ce qui

suggère que c'est un pur miler. Contrairement à leur compagnon d'entraînement,

Lochinver et Barbegal sont pressentis dans les deux classiques précités.

Gagnant de ses deux premières prestations publiques, dont le Prix des Roches

Noires (B), l'été dernier à Deauville, Barbegal n'a plus été vu en compétition

depuis sa place de cinquième dans le Prix de la Rochette (Gr3), à distance toutefois

des fils de Pivotal, Buzzword et siyouni.

Comme lui, Lochinver n'a pas manqué ses premiers pas, fin

octobre au Val d'Or. Patient côté corde, il trouvait son action dans les deux

cents derniers mètres pour venir ajuster curro Perote (Smadoun) aux abords du

disque. Ce jour-là, il avait fait forte impression, mais pour sa rentrée dans

le Prix Machado (B), il a un peu déçu en terminant quatrième.

 

rainfall shadow de retour sur le mile

rainfall shadow (Night Shift), le petit frère de Le havre

(Noverre – gagnant du Prix du Jockey Club), a été vu en piste à deux reprises

cette année. Résultat : deux places de troisième respectivement sur 1.300m à

Deauville et sur 2.000m à Saint-Cloud. Présenté par Jean-Claude Rouget, il

revient sur le mile, distance sur laquelle il a déjà eu l'occasion de se produire,

l'an dernier, dans le Critérium du Languedoc (L), mais le poulain n'avait pas

produit sa valeur à Toulouse en terminant lointain septième sur huit partants.

 

Flagstaff à reprendre.

Seulement neuvième d'un maiden fin avril à Longchamp,

Flagstaff (Numerous) – petit frère de Fuissé et Full of Gold – avait laissé ses

fans sur leur faim. Rapidement vu dans le dos de l'animateur, le représentant

du Haras du Quesnay était rentré dans le rang à mi-ligne droite. Il convient de

le reprendre car sa tentative de début, le 9 avril sur ce parcours, s'était

soldée par une deuxième place. Mais sa ligne n'a pas répété, et à ce niveau, il

a encore tout à prouver.