Vers un début de hiérarchie

Autres informations / 04.05.2010

Vers un début de hiérarchie

PARTANTS  

ENGHIEN, Mercredi

Prix Nivolet

Difficile d’installer une hiérarchie chez les pouliches de

3ans. Certaines sont en progrès, d’autres font leur apparition tandis que

d’autres encore s’affirment. Le Prix Nivolet va permettre de situer les

meilleures pouliches du plateau de Soisy et d’installer un début de hiérarchie.

Sur les huit partantes de cette épreuve, elles sont la moitié à avoir déjà

triomphé sur cette piste. Invaincue en deux courses, Droit d’Aimer (Sassanian),

la pensionnaire de Nicolas Bertran de Balanda, tente de repousser ses limites.

Elle retrouve ses deux dauphines  du  Prix  du

Finistère Laita (Sagamix) et Nikit’As (Robin des Prés) qu’elle avait facilement

devancées. Depuis, la dernière citée a montré de sérieux progrès et s’est

imposée à son tour sur la piste d’Enghien. C’est le cas aussi de Rose Rosse (Corri

Piano), sa compagne de box, qui a ensuite tenté sa chance à Auteuil, sans

réussite. La dernière lauréate à Enghien est Gooseley Chope (Indian Rocket), la

pouliche de Yannick Fouin qui a triomphé dans le Prix d’Essai des Pouliches en

débutant sur les obstacles.

 

Tonelle d’Estruval cherche sa course

La pensionnaire de Guillaume Macaire, Tonelle d’Estruval

(Fragrant Mix) a couru en progrès sur sa course de début.

Deuxième de Gooseley Chope, elle l’a ensuite dominée dans le

Prix des Cadettes mais devait toutefois s’avouer vaincue face à la supériorité

de Rose Rosse. C’est une pouliche qui dispose d’une accélération tranchante

dans les derniers mètres mais qui peut se montrer compliquée durant le

parcours.

 

Premier pas de Mercelina à Paris

Un nom interpelle au départ du Prix Nivolet, celui de

Mercelina (Sleeping Car). La protégée de François Nicolle est bel et bien la

sœur des bons fils de Passing Sale, Mercelin et Mercelino.

Elle vient de faire des débuts victorieux en obstacle sur la

piste de Dax et tente désormais d’être à la hauteur de ses illustres aînés.

Lauréate en plat, elle a montré un peu de vitesse et peut être redoutable à la

lutte. Elle n’a couru qu’une seule fois en obstacle, mais elle s’est

suffisamment exercée en plat pour faire partie des pouliches les plus

expérimentées du peloton.