War singer reste invaincu

Autres informations / 26.05.2010

War singer reste invaincu

LYON-PARILLY, MERCREDI

Lors de ses deux premières sorties, War singer (War Chant)

n’avait jamais connu la défaite. Il se présentait donc invaincu au départ du

Prix des Poulains (D), tout en étant raccourci de deux cents mètres par rapport

après sa dernière sortie. Mené en confiance par Christophe Soumillon – qui n’a

pas hésité a forcer un peu avant le premier tournant pour ne pas se faire

prendre sa place, et ainsi se retrouver dans le sillage des animateurs – le

pensionnaire de JeanClaude Rouget a pris facilement la mesure de ses rivaux

dans la ligne droite. Il monte progressivement les échelons et reste à voir

désormais ce qu’il peut faire face à une opposition plus relevée. Gagnant

auparavant à Tarbes, puis à Salon-de-Provence, War Singer n’a en effet jamais

eu face à lui des lots de très grande envergure.

 

un pedigree totalement américain

Acheté à Keeneland 60.000$, War Singer possède un pedigree

totalement américain. War Singer a pour mère sister Marilyn (Saint Ballado),

qui n’a jamais couru et avait été achetée 270.000$ yearling, à Keeneland. Elle

est la fille de President’s Girl, qui a gagné une course et a terminé deuxième

au niveau Listed. Le pedigree de War Singer prend plus de relief avec sa

troisième mère, Mr. P’s Girl, qui est également la grand-mère de Toyo Lyphard,

multiple gagnante de Listed au Japon, et de Pearl of Love, quatrième meilleure

2ans en Irlande en 2003 et meilleure pouliche italienne cette année-là. Pearl

of Love a terminé troisième des National Stakes (Gr1), face au mâles.