Young tiger dans son jardin toulousain

Autres informations / 30.04.2010

Young tiger dans son jardin toulousain

RÉSULTATS

touLouse, Vendredi

Le Vase d’Argent 2e Étape du Défi du Galop (L)

Le lauréat de la dernière édition du Défi du Galop, young

tiger (Tiger Hill), était la grande attraction de cette deuxième étape et il

n’a pas déçu ses nombreux supporters. Il s’est imposé avec beaucoup de

désinvolture, au grand bonheur de son entourage. Cerise sur le gâteau pour son

entraîneur, François Rohaut, agent secret (Pyrus), son second représentant, a pris

une bonne deuxième place. « Je suis ravi, ça ne pouvait pas mieux se passer,

confie François Rohaut. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Young

Tiger est un cheval qui apprécie les pistes souples et il n’a pas été desservi

par ce paramètre. Il se plaît à Toulouse mais je crois qu’il est surtout une

classe au-dessus des autres. On s’efforce de lui façonner un programme qui lui

convient, il a 9ans et n’a couru que trente fois, sans jamais montrer de signe

de lassitude. » Attentiste, Young Tiger s’est rapproché en épaisseur dans le

dernier tournant puis a facilement dominé ses opposants. Seul son compagnon de

box, Agent Secret, a tenté de contester sa supériorité, quelques secondes seulement...

Son entraîneur déclarait à son sujet. « C’est un cheval que j’aime beaucoup,

qui court bien sur des distances comprises entre 2.000 et 3.000m. C’est un très

bon cheval et je pense qu’il est capable de remporter une Listed ou un Gr3

avant la fin de l’année. »

Derrière les deux protégés du professionnel palois, la lutte

a été intense pour s’octroyer la troisième place. Animateur et spécialiste des

pistes profondes, le pensionnaire de Cyriaque Diard, marchando (Marchand de

Sable), a pris le chemin de l’extérieur pour placer un très bon coup de reins,

se classant troisième et emmenant à son flanc Wysiwyg Lucky (Ultimately Lucky),

finalement cinquième. La fin de course de macondo (Kendor), quatrième, a quant

à elle été remarquée.

 

Le bonheur de javier gispert

L’émotion était palpable dans les yeux de Javier Gispert,

l’heureux propriétaire de Young Tiger. Son champion a gagné cette épreuve pour

la deuxième année de suite et va tenter de relever une deuxième fois le Défi du

Galop.

« C’est une histoire incroyable, nous a-t-il confié au

retour aux balances. À chaque fois qu’il est en piste, notre cœur s’emballe.

Ses victoires sont la consécration d’un très bon travail d’équipe. Il a connu

beaucoup d’ennuis de santé et n’a couru que trente courses alors qu'il est âgé

de 9ans, en prenant seulement cinq ou six coups de cravache dans toute sa

carrière. Il est rentré à l’entraînement mi-mars après avoir passé trois mois

sur la plage de Santander chez Alberto Remolina, qui a aussi fait du bon

travail avec lui. Je suis très ému et très heureux de cette performance et

j’espère encore pouvoir le dire à l’avenir. »

 

agent secret reste aussi dans le circuit

Le dauphin de Young Tiger et son compagnon de box, Agent

Secret, pourrait lui aussi tenter sa chance dans le "Défi". Cette

information nous avait déjà été révélée par son propriétaire, Raoul Temam,

séduit par le challenge, et François Rohaut l'a confirmée. « Il va certainement

courir plusieurs épreuves du "Défi" mais va malheureusement souvent

tomber sur Young Tiger. »

 

Le neveu de Fabulous hostess

Élevé par le vicomte A. de Rose, Young Tiger est un cheval

qui vieillit bien, comme son père, tiger hill (Danehill), double gagnant de Gr1

à 4ans. Sa mère, youngolina (Trempolino), a remporté quatre courses dans le

SudOuest. Elle compte neuf produits, dont trois gagnants, et Young Tiger est le

seul avec du caractère gras. La deuxième mère de Young Tiger, young hostess

(Arctic Tern), provient de l’élevage Wertheimer et s’est classée deuxième de

Gr3. Elle est la mère de Fabulous hostess (Fabulous Dancer), triple gagnante de

Groupe et tout autant au niveau Listed. Young Hostess se retrouve également

comme aïeule dans les pedigrees de colony band (Dixieland Band), gagnante de

Listed et candidate au Prix de Diane (Gr1), et de dolma (Marchand de Sable),

triple gagnante de Listed.