Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Byword  shalanaya, deux atouts français d’envergure

Autres informations / 15.06.2010

Byword shalanaya, deux atouts français d’envergure

ROYAL ASCOT J 2

royal ascot

(g.-b.), mercredi

 

Cette année, les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) ont réuni un

lot alliant qualité et quantité. Les meilleurs chevaux d’âge de distance

intermédiaire sont au départ, dont deux français, la ???jdG rising star

??Byword (Peintre Célèbre) et shalanaya (Lomitas). Dauphin  de  la  ???jdG rising 

star   ??Goldikova (Anabaa) – lauréate mardi des

"Queen Anne" (Gr1) – dans le Prix d’Ispahan (Gr1), Byword a passé un

vrai cap à 4ans. Il a été le seul à pouvoir suivre et attaquer Goldikova à

Longchamp et cette performance lui a valu un rating très

élevé, de 124 pour l’IFHA, ce qui fait de lui le deuxième

meilleur cheval au monde actuellement. Byword est installé favori par les

britan niques et sera monté par Maxime Guyon, qui va dispu ter sa première

course à Royal Ascot.

Lauréate l’an dernier du Qatar Petroleum Prix de l’Opéra

(Gr1), Shalanaya a confirmé cette année, mon trant qu’elle avait bien passé le

cap, difficile pour les femelles, de 3 à 4ans. Pour sa rentrée, dans le Prix

Ganay (Gr1), elle a pris une bonne deuxième place derrière cutlass Bay

(Halling), qui était encore à l’époque entraîné par André Fabre. Véritable rou

leau compresseur, Shalanaya sera avantagée par une course avec du rythme.

Nos deux représentants français possèdent sur le papier une

première chance et on remarquera les concernant qu’ils possèdent un profil

assez identique, ayant débuté assez tardivement à l’âge de 3ans.

 

Wiener Walzer, la ligne de Goldikova et Byword

 Présenté  par 

Jens  Hirschberger,  Wierner 

Walzer (Dynaformer) s’est classé troisième pour sa rentrée du Prix

d’Ispahan derrière Goldikova et Byword. Il y avait dix lon gueurs tout de même

entre lui et le duo de tête, mais Wiener Walzer est un cheval imposant, qui

avait de la marge à le voir au rond de présentation. Lauréat du Derby allemand

(Gr1) l’an dernier, Wiener Walzer avait ensuite battu ses aînés dans le

Rheinland-Pokal (Gr1), dont le bien connu Getaway (Monsun).

 

cavalryman et allybar, ex-français devenus bleus

cavalryman (Halling) et allybar (King’s Best) sont des

chevaux aux très hauts ratings qui ont été entraînés en France, respectivement

par André Fabre et Carlos Laffon Parias. En valeur pure, ils possèdent une

première chance ici, mais ils ont passé l’hiver à Dubaï et, souvent, le retour

en Europe pour les chevaux est difficile. Cavalryman a couru dans le Coronation

Cup (Gr1) le 4 juin et, assez malheureux, il y terminait cinquième. Quant à

Allybar, il n’a pas été revu depuis sa troisième place dans le Dubai World Cup

(Gr1).

 

twice over, l’autre "abdullah"

Outre Byword, la casaque du prince Khalid Abdullah sera

également représentée par twice over (Observatory), qui est le deuxième favori

de l’épreuve. Lauréat l’an dernier des Champion Stakes de Newmarket (Gr1), il

n’a pas été revu depuis son net échec dans le Dubai World Cup (10e sur

14). Toutefois, on rappellera qu’il est entraîné par Henry Cecil, tête de liste

des entraîneurs au nombre de vic toires à Royal Ascot.