Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Chasing halos a tout pour devenir black type

Autres informations / 12.06.2010

Chasing halos a tout pour devenir black type

Le Prix Paul de Moussac (Gr3) se destine aux poulains de 3ans

sur la distance du mile et se place, dans le calendrier, comme une consolante de

la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Toutefois, aucun des chevaux engagés dans le

Gr1 parisien ne sera en piste à Chantilly. Depuis la réforme de 2005, le Prix Paul

de Moussac se place aussi comme une épreuve préparatoire au Prix Jean Prat (Gr1),

qui a lieu le 4 juillet à Chantilly. Mais ils ne seront que huit à vouloir inscrire

leur nom au palmarès.

 

Cinq d'entre eux ont déjà gagné leur caractère gras, deux se

sont illustrés dans des épreuves semi-classiques et le dernier, Chasing Halos (Elusive

Quality), poursuit une progression linéaire qui l’engage pour la première fois dans

une épreuve labellisée Groupe, avec l’ambition légitime d’y jouer un bon rôle. Tardif,

le poulain d’André Fabre a débuté à la fin du mois de mars par une deuxième place

à Fontainebleau et a ensuite décroché son maiden dans une "D" à Longchamp.

C’est lors de son succès dans le Prix Verso II (B) à Saint-Cloud que le représentant

Godolphin a obtenu un billet pour les "gros morceaux", la dernière marche

avant les Grs1. Chasing Halos a survolé l’épreuve clodoaldienne, dominant de deux

longueurs et demie son compagnon de box lochinver (Kingmambo), qui a lui aussi remporté

une "B" par la suite et qui était le seul à suivre le mouvement de Chasing

Halos dans la phase finale, ses  autres  adversaires 

pointant  à plus de huit

longueurs.

 

Emerald Commander supplémenté

Emerald Commander (Pivotal) a réalisé la grande majorité de sa

carrière sous la férule de Richard Hannon, puis est passé sous les ordres de Saeed

bin Suroor consécutivement à son succès dans une Listed. Pour son unique sortie

sous les couleurs Godolphin, il a pris la deuxième place de jan vermeer (Montjeu)

dans le Critérium International (Gr1), où il dominait rosanara (Sinndar). Emerald

Commander n’a pas été revu depuis et se présente comme le seul cheval à avoir pris

le départ d’un Gr1. Le Prix Paul de Moussac se présente comme un vrai test, sachant

qu’il va affronter pour sa rentrée des chevaux qui ont couru trois fois cette année

en moyenne.       

 

L’invaincu Fallen idol

Le dernier professionnel anglais à avoir triomphé dans le Prix

Paul de Moussac est John Gosden, c’était en 2007 avec asperity (War Chant). Cette

année, John Gosden présente un cheval invaincu en trois tentatives, à savoir Fallen

idol (Pivotal). Le représentant de Normandie Stud a débuté victorieusement à 2ans

avant de faire une rentrée gagnante puis de remporter sa Listed sur la piste de

Sandown.

 

Noble alpha, troisième des 2.000 guinées allemandes

Un seul poulain provient des "Guinées", il s’agit de

Noble alpha (Shamardal), qui a conclu dernièrement à la troisième place des 2.000

Guinées allemandes (Gr2). La génération des 3ans en Allemagne est sevrée de Gr1

et Noble Alpha fait partie des meilleurs. Il a obtenu son accessit d’honneur au

terme d’une arrivée très disputée, une demilongueur le séparant du gagnant. Le protégé

de Mario Hofer s’est déjà exprimé une fois en France, il se classait cinquième du

Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), sur 1.200m, battu de très peu pour la deuxième

place. Sur la foi de cette performance, il dispose de beaucoup de vitesse, ce qui,

selon le déroulement de la course, pourrait être un avantage considérable.

 

Blue Panis, de Toulouse à Chantilly

Blue Panis (Panis) n’a plus été revu en piste depuis sa victoire

dans le Prix Aymeri de Mauléon (L) à Toulouse où il dominait lunacat (One Cool Cat)

et sormiou (Califet), qu’il retrouve aujourd’hui. Blue Panis n’était pas le plus

"appuyé" sur l’hippodrome de la Cépière, mais avait gagné au terme d’une

vive lutte, sans doute avantagé par l’assouplissement de la piste. Ce dimanche,

il devrait trouver son terrain et augmente considérablement le niveau de son opposition.

 

Foreteller débute sur le mile

Foreteller (Dansili) reste sur une quatrième place dans le Prix

de Guiche (Gr3), une épreuve préparatoire au Prix du Jockey Club (Gr1) qui se court

sur 1.800m, et avait auparavant décroché son black type dans une autre préparatoire

au classique cantilien, le Prix de Suresnes (L) sur la même distance intermédiaire.

Comme lors de ses débuts en août dernier à Deauville, Foreteller va être associé

à Christophe Soumillon, suite à la blessure de Stéphane Pasquier, et va découvrir

la distance du mile. Une inconnue qui ne devrait pas être un problème, étant donné

qu’il a déjà gagné sur 1.400, 1.500 et 1.800m.

 

Sormiou ou le rêve éveillé de Cédric diard

Sormiou a récemment apporté sa première victoire au niveau Listed

à son jeune entraîneur, Cédric-Ghislain Diard. Après ce succès prestigieux, il nous

avait alors annoncé son ambition de courir Sormiou dans le Prix Paul de Moussac.

L’engagement est bel et bien respecté. Mais la tâche s’annonce beaucoup plus difficile

pour le délicat fils de Califet. Très compliqué à gérer, il peut être aussi bon

sur des distances qui varient de 1.400m à 2.000m. Vitesse, tenue, il a beaucoup

d’atouts dans son jeu mais a aussi beaucoup de caractère.

 

Ramble on avec son expérience

En onze courses, ramble on (Tobougg) ne s’est jamais classé plus

loin que troisième, un exploit. Mais ces troisièmes places, qui constituent ses

moins bonnes performances, ont toutes été obtenues au niveau Listed. Cette fois-ci,

il s’attaque à une épreuve de Groupe et se complique un peu la tâche. Ramble On

donne toujours le meilleur de lui-même mais ses lignes ne sont pas favorables. Lors

de sa dernière sortie à Maisons-Laffitte, il était dominé par Colonial (Cape Cross)

et Persiste et signe (With Approval). Ce dernier a, lui, été nettement battu dans

le Prix de Suresnes par Foreteller, l’un de ses adversaires directs.