Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Consolante et compensation pour remember rose

Autres informations / 18.06.2010

Consolante et compensation pour remember rose

AUTEUIL, SAMEDI

Remember Rose (Insatiable) au départ du Prix des Drags

(Gr2), peu de monde l’aurait imaginé avant le départ du Grand SteepleChase de

Paris (Gr1), mais une fois les élastiques lâchés, cela devenait une évidence.

"L’affaire" Remember Rose, c’est un peu le feuilleton de la fin du

printemps sur la Butte Mortemart et cette histoire fait encore polémique

aujourd’hui.

Jeudi matin, l’entourage du champion d’Ernst Iten était à

France Galop, accompagné de son avocat, pour faire appel du départ du Grand

Steeple. Une rencontre dans la sérénité, qui ne devrait pas remettre

grand-chose en cause, mais qui a permis à chacun de dire ce qu’il avait sur le

cœur. Bref ! Remember Rose va donc bien prendre le départ des

"Drags", une épreuve qui est censée jouer un rôle de consolante des

battus du Grand Steeple, mais, sauf incident, cette consolante devrait se

dessiner comme une "compensation" de l’affaire Remember Rose. Le

champion de Jean-Paul Gallorini a bien fait le vide dans cette épreuve, ils ne

seront que huit à en prendre le départ, suite au forfait de dernière minute de

Queen des Places (Sabrehill).

 

Chassé-croisé entre Remember Rose et Polar Rochelais !

L’année dernière, c’est Polar Rochelais (Le Balafré) qui

triomphait dans le Prix des Drags, après avoir fait l’impasse sur le Grand

Steeple-Chase de Paris. Cette année, Polar Rochelais a fait l’impasse sur les

Drags, préférant tenter sa chance avec succès dans le "Grand

Steeple". Quant à Remember Rose, lui, il a été contraint de faire le

chemin inverse. Lauréat de l’épreuve reine d’Auteuil en mai 2009, il n’a pas pu

défendre son titre dans cette même course cette année et est donc contraint de

se consoler en tentant de succéder à Polar Rochelais.

 

Les battus du "Grand Steeple"

Sur les huit partants du Prix des Drags, deux étaient au

départ du Grand Steeple-Chase de Paris. Outre Remember Rose, il y avait en

effet aussi Pommerol (Subotica) Le protégé de François Doumen a été très

malheureux, installé rapidement en tête le 30 mai dernier, il avait pris la

main de son jockey, complètement "embarqué" par Remember Rose qui

galopait en liberté à ses côtés, avant d’éjecter son cavalier au bout de la

ligne d’en face. Le représentant d’Eric Puerari est compliqué mais se transcende

en terrain lourd. Les caprices de la météo pourraient lui être favorables.     

 

alarm Call, l’outsider séduisant

Pas revu en compétition depuis plus de deux mois et une

troisième place à Enghien, alarm Call (Solar One) retrouve son jardin d’Auteuil

avec beaucoup de fraîcheur. À 10ans, le représentant de Naji Pharaon participe

à son premier Prix des Drags. Cela fait maintenant plus de deux ans qu’Alarm

Call n’a plus triomphé à Auteuil : c’était lorsqu’il avait passé le poteau en

tête dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) en mars 2008, sur un

parcours quasiment similaire à celui qui nous intéresse. Alarm Call n’est pas

un cheval difficile à mettre en route et son absence des pistes ne devrait pas

être un handicap.

 

Les atouts de François-marie Cottin

François-Marie Cottin sera doublement représenté dans cette

épreuve. D’une part pour Jean-Paul Sénéchal avec Palmier (Brier Creek), qui se

prévaut de deux succès consécutifs sur les balais d’Auteuil et d’autre part

avec Royal Palois (Lute Antique), qui n’a contre lui que de rester sur un échec

dans le Prix Ingré (Gr3). Ils prennent la relève de Princesse d’anjou

(Nononito), partie au haras, et de Louping d’ainay (Saint Preuil), accidenté

dans le Grand Steeple, mais qui a été sauvé à l’issue de l’épreuve pour couler

des jours heureux à "tondre les pelouses".

 

Les 5ans face aux vieux

Deux chevaux de 5ans tentent de défier leurs aînés ce samedi

à Auteuil. Le dernier en date à avoir réussi pareil exploit est Nirvana du

Bourg (Cadoudal), un protégé de Thomas Trapenard, qui était venu à bout de

zarkali (Starborough) et du regretté Né À Pron (Blushing Flame). Cette année,

ils sont deux à tenter pareil exploit. Royale François (Kapgarde), qui a été

très épargné cette année et qui reste sur une cinquième place dans le Prix Ingré,

sur ce même parcours. L’autre, Bambi du Rheu (Sunshack), a fait ses débuts en

steeple-chase par une victoire le 28 avril à Compiègne et a ensuite doublé la

mise dans le Prix de Penthièvre à Auteuil, sur le parcours du huit. Il va donc

passer pour la première fois le parcours extérieur d’Auteuil, face à une bonne

partie des meilleurs chevaux de la discipline. La tâche s’annonce ardue, mais

on ne peut que féliciter son entourage pour le challenge qu’il tente.